Citation d’Einstein : authentique ou apocryphe ?

13 janvier 2012

THINK https://plus.google.com/u/0/116180064933757180493

Dans un post de ce compte Google+ ci-dessus, j’ai vu une image d’Einstein à côté de laquelle est affichée une citation en anglais :

  • «Everybody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid.»
  • «Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.»

J’ai ainsi exprimé ma réponse parmi les 50 autres commentaires, en ces termes :

  • «Interesting quote, but what is the Einstein’s book where this quote comes from ? Everybody knows that many apocryphal Einstein quotes exist… We should check if it is a fake or not. Therefore, from what Einstein’s book the quote is written ?»
  • «Citation intéressante, mais quel est le livre d’Einstein duquel provient cette citation ? Tout le monde sait qu’il existe de nombreuses citations apocryphes d’Einstein… Nous devrions vérifier si cela est un fake ou pas. Donc, de quel livre d’Einstein la citation est-elle écrite ?»

D’autres arguments plus précis ici : https://jpcmanson.wordpress.com/2011/12/15/quest-ce-quun-debat/

Remarque du 2 février 2013 :

Certains se demandent ce que signifie la citation d’Einstein (ou citation supposée être d’Einstein). C’est simple, cela veut dire que nous avons tous un talent personnel, mais ce talent n’est pas absolu, il a ses propres limites, des limites profondes surtout dans des talents que nous n’avons pas, et qu’on ne peut pas tout exiger d’un être humain alors qu’il a des capacités qui resteront souvent circonscrites à un certain domaine. Par exemple, des philosophes ne sauront pas être autant rigoureux en science que les scientifiques, et des étudiants en littérature ne sauront jamais maîtriser les mathématiques aussi bien que les purs matheux, ou encore des journalistes ne pourront jamais écrire des articles totalement dépourvus d’erreurs, où même, un intello sera complètement nul en maçonnerie… Bref, nous avons tous un cerveau, mais nul n’est parfait. Cependant, il faut distinguer entre les erreurs naturelles, nos limites naturelles et les négligences inadmissibles. Nos limites et nos erreurs ne doivent pas excuser la paresse intellectuelle ni la négligence. Au fond, il vaut mieux connaître nos limites intellectuelles, et l’on devrait même chercher à les dépasser par un travail assidu. Peut-être que nos limites ne dépendent que de nos efforts. Il faut toujours apprendre et comprendre toujours plus, en sachant qu’il n’existe pas de savoir absolu, que l’on ne peut pas tout apprendre. Si l’on ne peut pas tout apprendre, apprenons au moins de nos propres erreurs. Et au moins, maîtrisons à fond le domaine dans lequel on est spécialiste.

  • « La bêtise, c’est de la paresse. La bêtise, c’est un mec qui vit et qui se dit, ça me suffit. Je vis, je vais bien, ça suffit. C’est celui qui ne se botte pas le cul tous les matins en se disant, c’est pas assez, tu ne sais pas assez de choses, tu ne vois pas assez de choses. Une espèce de graisse autour du coeur et autour du cerveau. »  (Jacques Brel)

 

 

 

© 2012-2013 John Philip C. Manson

Publicités