Nous sommes en pleine régression intellectuelle

Ce que j’en pense personnellement :

La montée de l’ignorance favorise la montée du fanatisme et celle de l’extrémisme. Il faut réagir, en commençant par mieux s’informer, en préférant la difficulté à la facilité, en choisissant l’essentiel plutôt que le superficiel, et préférer la réflexion à la lecture passive. L’information n’est pas du kleenex jetable et oubliable, l’information est ce qui est vrai et vraiment utile au quotidien, comme un bon livre de sciences (sans écologisme politisé et idéologique, n’est-ce pas) ou de Droit. Oubliez la TV, la télé-réalité, et la malbouffe audiovisuelle, le journalisme qui ne maîtrise même pas les informations scientifiques c’est de la merde tout ça. Il faut savoir lire : c’est-à-dire lire pour comprendre, réfléchir et créer. Lire sans comprendre ni réfléchir : c’est ne pas savoir lire. Les dictionnaires pour développer le vocabulaire n’ont pas été imprimés pour les chiens.

L’intellect contemporain est en régression, et l’indifférence des pédagogues et des gouvernements est inquiétante. Il faut réagir !!! Ça a été voulu ou quoi ? Il faut que ça change. Tout le monde est responsable de tout ça, tout le monde ! Même ceux qui constatent sans rien faire.

J’ai créé ce blog en 2007 pour faire comprendre aux lecteurs que les infos sur presse et internet sont à analyser en profondeur pour en révéler les failles et les défauts. Nous ne sommes pas des moutons destinés à avaler du prémâché. Les informations absolument vraies, sans erreurs et parfaites sont un mythe, il faut filtrer l’information, c’est une bonne façon d’apprendre et de comprendre. Soyez anticonformistes et iconoclastes. Être objectif et remettre les choses en question, et avoir une culture générale intéressante et utile, sans idéologie ni dogmatisme, voila le but de chacun. Lisez un peu de tout, réfléchissez, mais pensez surtout par vous-mêmes, sans s’appuyer sur les écrits des autres, c’est le plus important. Ne croyez jamais les médias, ne leur faites pas confiance. Il faut démêler le vrai du faux, et admettre qu’on peut aussi se tromper (ça arrive parfois). Vérifier objectivement, voila la nécessité.

 

Publicités