Comment devrait être le programme de chimie ?

Comment devrait être le programme de chimie dans l’enseignement secondaire ?

Si les maths ont une place importante dans les sciences, il existe des choses qu’il faut encourager : l’expérimentation scientifique.

En chimie, comme en physique, beaucoup de temps est attribué aux notions théoriques. La pratique, en chimie STL (sciences et techniques de laboratoire), se résume à réaliser des préparations de produits chimiques (c’est-à-dire des synthèses), bref on réalise des distillations, des dosages acido-basiques, des pesées. Ce sont les bases élémentaires nécessaires. Mais il manque quelque chose d’essentiel qui fait la valeur de la science : on formule des hypothèses, et on les vérifie en réalisant des expériences. Cette démarche n’est pas vraiment approfondie en classe.

L’expérimentation scientifique permet d’améliorer l’attitude critique et la rigueur sur des problématiques de nature scientifique. Ça incite à vérifier par des expériences que de se contenter d’idées-reçues entretenues par les médias pas toujours très rationnels et malheureusement trop sensationnalistes.

Des initiatives, comme par exemple la «main à la pâte» dès l’école primaire, grâce à Georges Charpak, voila une bonne démarche.

Actuellement, au lycée, les élèves suivent des cours sur les notions théoriques, puis ils font des synthèses chimiques en laboratoire en suivant une procédure à suivre. Cela prépare pour des métiers comme laborantin (pour faire des analyses, notamment la chromatographie) ou comme agent de production dans une usine. Mais la France a aussi besoin de chercheurs, et il faudrait favoriser l’expérimentation scientifique à partir d’hypothèses posées par les élèves.

Il n’y a pas que les sciences qui ont besoin d’un coup de pouce. Les cours de français aussi. Il faut une réforme active pour faire reculer les difficultés liées à l’illettrisme. D’après le journal L’Express, 100 000 jeunes chaque année sortent de l’école à 16 ans en ne sachant presque pas lire. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/education/echec-scolaire-le-systeme-scolaire-n-offre-pas-de-place-aux-parents_1100319.html

 

© 2012 John Philip C. Manson