Comment détecter un faux profil / How to spot a fake profile

Voici un sujet plus léger, loin des articles scientifiques, mais dont la démarche reste rationnelle et scientifique : comment détecter un faux profil dans un site de rencontre / how to spot a fake profile in a meeting website.

 

Critères de suspicion :

  • Quand la photo présente une personne sensiblement plus belle que la moyenne, c’est louche (mais il peut arriver que la personne soit réellement belle et que ce soit vraiment elle). La photo proviendrait probablement d’internet : avec le navigateur Chrome, faites un clic droit puis «recherche une image sur Google», et vous verrez rapidement s’il s’agit d’une photo volée et usurpée, et le cas échéant l’image sera présente sur d’autres sites web.
  • S’il n’y a qu’une seule photo, souvent c’est mauvais signe. Méfiance confirmée si vous demandez à la personne de se prendre elle-même en photo en tirant la langue par exemple (pour un test), et qu’elle refuse fermement alors que ce test est facile à réaliser quand le profil est authentique.
  • Astuce de hackeur : récupérez la photo du profil en la téléchargeant, puis éditez ensuite celle-ci avec un éditeur hexadécimal gratuit (comme le logiciel HxD Hex Editor, disponible sur http://www.01net.com/telecharger/) puis examinez les métadonnées internes de la photo éditée. Si la photo a été volée à un photographe professionnel, alors attendez-vous à apercevoir les mentions de copyright du photographe. Si c’est le cas, alors c’est bien une photo volée et usurpée, c’est sûr et certain à 100%. En plus, ce vol est illégal : c’est une photo contrefaite. Dans un tel cas, vous pourriez être tenté de dénoncer le fautif au photographe identifié, juste pour faire chier le voleur de photo.  😉
  • Examinez aussi l’arrière-plan dans les photos, il y a parfois des indices sur le lieu (drapeau national, ou site touristique connu). Mais ces indices sont secondaires.
  • Dans un faux profil, il arrive que l’âge déclaré par la personne est assez différent que l’âge apparent (plus jeune) sur la photo. Là aussi, méfiance…
  •  Fréquemment, la description dans un faux profil est bourrée de fautes d’orthographe, et est fréquemment courte, voire même absente. Si la personne n’est pas française, il est assez courant de ne pas apercevoir des signes typiques, comme l’apostrophe par exemple.
  • Si la personne refuse de donner son numéro de téléphone ou de donner son pseudo de compte dans les réseaux sociaux, c’est louche. C’est louche évidemment aussi si la personne refuse de vous rencontrer en vrai.
  • Un faux profil a très souvent une date d’inscription récente.
  • Évitez de donner vos photos personnelles à des personnes inconnues sur internet, car vos photos pourraient se faire usurper…

 

Quelles sont les motivations des créateurs de faux profils dans les sites de rencontre ?

  • Cas n°1 : La personne enjolive la réalité, en mentant par des affirmations ou par des omissions. C’est une façon de se revaloriser aux yeux d’autrui, mais c’est malhonnête et ça tue finalement la confiance. Il paraîtrait que deux tiers des personnes enjolivent plus ou moins leur profil dans les réseaux sociaux… Pffff, ces gens sont superficiels…
  • Cas n°2 : La personne est un escroc dont le but est de soutirer de l’argent à ses victimes. Parfois il s’agit même d’escroquerie sentimentale, un abus de confiance. Parfois il s’agit de chantage.
  • Cas n°3 : Pire encore, je soupçonne certains sites de rencontre d’utiliser des algorithmes automatiques assez sophistiqués qui créent de faux profils à la volée (dont le pseudo contient souvent des chiffres à la fin du nom) et qui génèrent de pseudo-conversations : «Salut ça va ??», afin que les vrais inscrits appâtés tombent dans le panneau et finissent par acheter un abonnement premium… Là aussi, le procédé est malhonnête…

 

D’années en années, la situation empire… Et il n’y a pas que les sites de rencontre, il y a également les réseaux professionnels et les logiciels de messagerie instantanée (avec ou sans webcam) qui sont touchés par le phénomène de faux profils.

Personnellement, les sites de rencontre j’en suis dégoûté… Mais au moins j’ai découvert leurs combines…

 

© 2018 – John Philip C. Manson

 

Publicités

Arc-en-ciel le 21 avril 2012

Par chance, j’ai acheté des piles électriques rechargeables quelques jours plus tôt. En effet, un appareil photo se révèle utile lorsque des circonstances surviennent, un scoop, un événement rare.

J’ai photographié en urgence un arc-en-ciel. L’appareil photo était prêt pour servir.

Quand il pleut en même temps qu’il y a du soleil, l’arc-en-ciel se forme dans la direction opposée au soleil. Ainsi, au soleil couchant (à l’ouest), l’arc-en-ciel est situé à l’est.

J’ai découvert à ce jour que le zoom sur l’arc-en-ciel permet un meilleur rendu de l’image. Car d’habitude le zoom rend l’image plus floue.

Photo du 21/04/2012.

Voici le précédent arc-en-ciel, photographié le 13/12/2011 :

rainbow131211.png

Et le premier que j’ai pris en photo le 10/06/2011 :

rainbow.jpg

 

Prendre en photo des événements relativement peu fréquents dans l’immédiat, ce n’est pas très compliqué à faire. On met des piles au nickel-métal hydrure dans l’appareil photo numérique, on attend l’événement, et on sort dehors aussi vite que possible pour prendre des photos.

Dans notre époque dominée par la technologie, où les gens sont pathologiquement dépendants de leur téléphone mobile, de leur iphone ou de leur ipad, il est devenu impossible de rater le moindre événement sur notre planète où tout devient facilement médiatisé et relayé par le moindre appareil moderne (notamment dans des pays soulevés par la révolte populaire).

Si je dis tout cela, c’est parce que je me demande pourquoi il y a de moins en moins de photos et de vidéos de soucoupes volantes à notre époque, par rapport aux années 70, 80 voire 90 où les documents flous et confus suggéraient plus ou moins le débarquement imminent des aliens… Nous sommes équipés de téléphone avec appareil photo intégré, c’est l’ère magnifique du numérique, aucun événement ne peut plus nous échapper. Alors, pourquoi les OVNI se font plus rares ? Les extraterrestres ont-ils peur d’être pris en photo tellement ils sont hideux ? Non, je ne fais pas allusion aux frères B.   😉

L’ufologie est une supercherie, voila pourquoi peut-être les photos deviennent plus rares à ce sujet, car avec le numérique on ne peut plus se permettre d’avoir des images floues. De nos jours, le célèbre visage de Mars, dans la région de Cydonia sur la planète rouge, n’aurait jamais connu l’histoire abracadabrante chez les illuminés de l’ufologie si les images avaient été nettes dès les années 70…

© 2012 John Philip C. Manson