Courte analyse d’un article d’un magazine de 2007

Voici en image un court article du magazine S&A de mai 2007, page 60 :

chauffer_au_bois

En résumé, d’après l’article de S&A, pour 4 mètres cubes de bois, ce serait équivalent à 1 tep (tonne-équivalent pétrole) et à 2 tonnes de CO2.

Avec une densité moyenne de 0,6 (plus ou moins 0,1) par rapport à l’eau, un volume de 4 m³ de bois pèse 2,4 tonnes ± 400 kg. Or d’après le Conseil Mondial de L’Énergie : 1 tonne de bois équivaut à 0,3215 tep, c’est-à-dire que les 4 m³ de rondins de bois sont équivalents à 0,77 tep ± 0,13 tep.

Sachant que 1 tep équivaut à 41,868 GJ, soient à 11630 kWh (donc 11,63 MWh, alors le rapport massique en CO2 par kWh est le suivant : 2000000÷11630 = 171,97 g de CO2 par kWh thermique. En réalité, c’est un peu plus de 2 tonnes de CO2 pour 1 tep (peut-être 17% de plus, soit aux alentours de 2,34 tonnes de CO2).

Autre vérification : la chaleur de combustion est de 15 MJ en moyenne par kg de bois. Soit 36000 MJ (ou 36 GJ ± 6) pour 2,4 tonnes de bois (donc 4 m³). On est donc bien en-dessous d’une tonne-équivalent pétrole (41,868 GJ) : c’est-à-dire 0,86 tep ± 0,14.

Ensuite, un truc dans l’article qui me met en colère est le suivant : «le gaz carbonique émis par sa combustion est réabsorbé par la forêt, qui refait du bois grâce à la photosynthèse». J’admets formellement que les forêts françaises sont convenablement bien gérées. Mais la situation est la même que pour le nuage radioactif de Tchernobyl en 1986 : la climatologie et les problèmes environnementaux ne s’arrêtent absolument pas aux frontières de la France ! Cela concerne la Terre dans sa globalité. La France ne concerne qu’environ 1% du globe. Que vaut la lutte contre le CO2 si la France gère bien les forêts mais pas les autres grands pays du globe ? En effet, je rappelle que, selon la «Food and Agriculture Organisation», 13 millions d’hectares de forêts disparaissent sans être remplacées chaque année sur Terre. Sachant que 100 hectares sont équivalents à 1 km², alors 130 000 km² de forêts disparaissent dans le monde sans être remplacées chaque année. Oui, chaque année, c’est l’équivalent de la superficie de l’Angleterre qui disparaît en forêts chaque année dans le monde ! C’est aussi équivalent à la disparition d’une forêt de la taille d’un grand terrain de football (120 mètres × 90 mètres) toutes les 3 secondes !!!!!

Alors là, je proteste ! Chauffer au bois, à l’échelle mondiale, ne combat absolument pas le réchauffement climatique ! La déforestation globale est un très grave problème.

© 2013 John Philip C. Manson