Une loi de Murphy ?

D’après ma propre observation, j’ai établi une loi empirique, du type « loi de Murphy ».

Supposons un groupe composé de quelques fondateurs qui sont très compétents dans leur domaine (science, journalisme, art…). Ensuite, supposons que le groupe décide qu’aucune contrainte n’est faite pour l’adhésion de nouveaux membres au sein du groupe, que tout contributeur est libre d’adhérer, peu importe ses qualités personnelles.

J’observe que même si le groupe est composé au départ de gens compétents, le projet mené par le groupe perdra finalement en qualité en fonction des adhésions croissantes de nouveaux membres.

  • En résumé : dans un groupe de gens actifs créé par des compétents, les nouveaux participants font finalement baisser la qualité et le potentiel du projet.

Bref, le maintien d’une qualité certaine dans un projet n’est possible que si l’on fixe des règles, comme par exemple, avoir un niveau de compétence suffisant.

Mais cela est plutôt quelque chose de trivial, d’évident, et d’autres personnes auront déjà observé ce phénomène.

 

John Philip C. Manson