Un alignement planétaire rare et bizarre ?

L’article parle d’alignement, je croyais qu’ils parlaient de conjonction mais c’est inexact : ils parlent en fait d’alignement non radial, apparent dans le ciel. Mais entre elles, les planètes ne sont pas alignées, l’alignement non radial n’est qu’apparent dans le ciel, par un effet de perspective.

Situation au 31 janvier 2016 :

Ciel31012016

Il existe bien un alignement apparent.

Mais est-ce que ce phénomène est rare ?

Rien qu’Uranus, Vénus, Mercure, le Soleil, Mars et Jupiter sont alignés radialement (à part Saturne plus loin), au 31 janvier 2007 :

Ciel31012007

Le Soleil, Jupiter, Mars et Mercure sont groupés, Saturne est isolée plus loin dans le ciel, le 31 janvier 2009 :

Ciel31012009

Et concernant le futur :

31 janvier 2017 : Mars, Vénus, Soleil, Mercure, Saturne et Jupiter sont regroupés dans le ciel.

Ciel31012017

31 janvier 2018 : Vénus, Soleil, Mercure, Saturne, Mars et Jupiter sont alignés non radialement.

Ciel31012018

En astronomie, un alignement vrai est une conjonction (qui est radiale, donc dans notre direction). Ainsi, dans les faits, un alignement physiquement réel entre Vénus, la Terre, Mars, Jupiter et Saturne est significativement plus rare : environ 13 par millénaire (tous les 77 ans en moyenne). Évidemment, si on ajoute l’orbite de Mercure dans cette mécanique céleste, un alignement réel entre Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter et Saturne devient nettement plus rare… Mes calculs se sont basés sur des orbites circulaires, en respectant l’échelle des rayons orbitaux. Mais la fréquence des conjonctions se raréfie du fait que les orbites planétaires sont elliptiques dans la réalité.

Un alignement apparent dans le ciel est plus fréquent qu’une vraie conjonction planétaire dans laquelle l’alignement est bien réel, en termes de mathématiques et de géométrie.

 

John Philip C. Manson