Peut-on « sentir » la maladie de Parkinson avec l’odorat humain ?

Avant de médiatiser, mieux vaudrait prouver l’affaire avec des expériences scientifiques. Faire un buzz en affirmant que « son odorat exceptionnel lui permet de détecter Parkinson«  avant de vérifier empiriquement, avec un seul témoignage comme « preuve », c’est irréfléchi, c’est n’importe quoi.

On doit prouver d’abord ! On explique ensuite !