Des piétons écrasés à cause du changement d’heure

Passer de 23 piétons écrasés en mai 2014 à 62 piétons écrasés en novembre 2014, c’est une variation significative. Selon moi, l’intervalle normal de confiance à 95% qui correspond à une moyenne de 23 plus ou moins une marge de 4,8. Au-delà de 32 piétons écrasés, c’est significatif. En gros, si on renonçait au passage à l’heure d’hiver, nous éviterions a priori environ 40 accidents tragiques chaque année. Mais mieux encore : on devrait éduquer les piétons à prendre l’habitude à regarder à gauche et à droite avant de traverser sur un passage clouté, ils se fichent souvent du code de la route !