Conflits d’opinions

Dans un article du journal Le Monde, on constate un certain acharnement à l’encontre de Philippe Verdier : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/12/climat-les-mises-en-cause-erronees-de-philippe-verdier_4787865_4355770.html

Certains reprochent à monsieur Verdier son livre qui fait une critique des organisations politiques autour du changement climatique. Verdier est qualifié d’incompétent par ses détracteurs. On lui reproche de ne pas être un climatologue et n’être que journaliste seulement.

Cependant, l’auteur de l’article visant Verdier dans Le Monde s’improvise comme climatologue pour contredire Verdier, alors que l’auteur dans Le Monde est lui-même journaliste, comme Verdier qui, lui, a 20 ans d’expérience dans la météo.

Cette chasse aux sorcières en dit long. La sanction contre Philippe Verdier par son employeur est disproportionnée, c’est une atteinte à la liberté d’expression.

 

« Arrêtez cet hérétique ! C’est l’Antéchrist ! »

bucher

 

Philippe Verdier a publié un droit de réponse sur le site de son éditeur :

Pour critiquer un livre, que fait-on ? On doit d’abord le lire en entier, et en faire une analyse complète et minutieuse. Je lis actuellement le livre, je n’ai pas fini de le lire, je donnerai mon avis quand ma lecture sera terminée.