Canada : un garde-chasse sauve 2 oursons de la mort

Un garde-chasse a refusé d’euthanasier deux jeunes plantigrades orphelins. Il a été suspendu. Les Canadiens se mobilisent pour le défendre.

 

Ce que j’en pense est très clair : rien ne justifie la barbarie.

Le danger ? Il vient de l’espèce humaine, envahissante et destructrice.

Que sait-on des ours noirs ? C’est une espèce d’Amérique du nord, les ours noirs ont une préférence pour les forêts et les montagnes. De nos jours, cette espèce est protégée et on estime qu’il existe entre 500 000 et 750 000 ours noirs sur ce continent. C’est peu, comparé aux 7 milliards d’humains qui envahissent peu à peu les espaces naturels de la faune. L’ours noir est omnivore, même si son régime alimentaire est dominé par les végétaux. Longtemps chassé pour sa fourrure, l’ours noir subit aujourd’hui la réduction de son milieu naturel par l’Homme.

C’est clair, selon un point de vue non anthropocentriste : c’est l’Homme qui représente un danger majeur.

Contrairement aux idées reçues, les attaques d’ours noirs contre les hommes sont rares : moins de 36 attaques mortelles ont été recensées tout au long du XXe siècle. Si la femelle grizzly n’hésite pas à défendre ses petits, l’ourse noire ne s’en prend pas aux hommes pour protéger sa progéniture. Les hippopotames, eux, tuent des hommes en plus grand nombre que ne le feraient les requins et les ours. En effet, les ours bruns ne tuent que 0,36 humain par an, les requins ne font que 10 morts par an, les loups autant, les lions et les éléphants tuent chacun 100 humains par an, les hippopotames tuent 500 humains par an (on a tort de les croire gentils), les crocodiles tuent 1000 humains par an, le ver solitaire et l’ascaris tuent 2000 à 2500 humains par an, et les escargots d’eau douce tuent 10000 humains par an (étonnant, non ?), la mouche tsé-tsé : 10000 morts par an, les chiens enragés tuent 25000 humains par an, nos amis les serpents zigouillent 50000 humains par an (ah… ça fait de la place ^^), et l’Homme est vachement dangereux : les hommes tuent plus de 475 000 de leurs semblables chaque année. Seul un cas dépasse l’Homme : le paludisme qui fauche plus de 2 millions d’humains par an, soit un mort toutes les 30 secondes…

Ainsi, prétendre que les ours noirs sont systématiquement dangereux et que donc il faut les abattre, c’est vraiment de l’ignorance et de la mauvaise foi… Et depuis quand se permet-on d’euthanasier un animal faisant partie d’une espèce protégée ? En refusant de procéder à l’euthanasie, le garde-chasse n’a fait que respecter la loi : l’ours noir est une espèce protégée.

Que penser du comportement de l’espèce humaine ? La fourrure des ours est utilisée pour fabriquer les couvre-chef des soldats rouges de l’Armée britannique, cela est critiqué par des associations de protection des animaux comme PETA. Ensuite, les pattes et la bile des ours sont aujourd’hui encore très recherchées en Asie : un gramme de bile, utilisée dans la pharmacopée chinoise, coûte 155 dollars. Les poils d’ours comme trophée, ou la bile qui sert à entretenir des croyances stupides, décidément les humains sont malades…

Avant les ours, c’était les amérindiens qui étaient dépossédés de leurs territoires par les colons européens. Et quand les hommes viendront à la rencontre avec des extraterrestres, les hommes vont-ils tuer les extraterrestres pour s’emparer de leur planète ?

Cessez le massacre !

 

Je viens de signer officiellement la pétition : https://www.facebook.com/jphmanson/posts/876170839130843

John

 

Publicités