Exercice du certif de 1928

  • Exercice : «J’ai trois fois l’âge que vous aviez quand j’avais l’âge que vous avez.
    Quand vous aurez l’âge que j’ai, ensemble nous aurons 98 ans.
    Quels sont nos âges respectifs ?»
  • Cet exercice fut proposé lors du certificat de fin d’études primaires de l’année 1928, les candidats avaient 12 ans.

 

Sauriez-vous trouver la solution ?

J’ai personnellement trouvé la solution par calcul (si cela n’avait pas été le cas, ç’aurait été plutôt inquiétant pour mon niveau, hein).

On peut trouver la solution sur Internet (veuillez ne pas tricher sur Google).  😉

Soumettez des élèves de Terminale à cet exercice de niveau 12 ans, afin de voir ce que cela donne… On aurait des surprises, je vous l’assure. Le Bac actuel se base sur des formules apprises par coeur, ou formules même parfois données dans les énoncés. Le Bac actuel incite de moins en moins à la corvée de la réflexion. Quand il faut réfléchir, c’est considéré comme abusif, alors les jeunes font une pétition en 2014 contre l’épreuve de maths du Bac S (jugées trop difficiles mais qui sont pourtant de leur niveau) et une pétition en 2015 contre l’épreuve de physique-chimie du Bac (j’ai vérifié les pages, or rien n’atteste une difficulté insurmontable).

 

Attention, SPOILER ! (révélation de l’intrigue)

Je livre ci-dessous la solution, avec les détails de l’algèbre.

Comment j’ai fait ? Il faut évidemment de l’algèbre, bien-sûr. Et l’on opère avec des nombres entiers. Il est important de bien lire l’énoncé afin de déceler les détails importants exploitables.

Plus concrètement, j’ai construit deux égalités à 3 inconnues :

  • Avec V l’âge du plus vieux et J l’âge du plus jeune, on a la différence d’âge T = V – J.
  • V = 3(J – T).
  • V + J + 2T = 98.
  • alors T = 14 et V = 42 et J = 28.
  • Vous remarquerez que 3 fois 14 = 42 et 2 fois 14 = 28. Ce sont des multiples. Et cela est l’explication à l’étrangeté de l’énoncé qui mêle le présent, le passé et le futur. La complexité n’était qu’apparente.

Je dois préciser que ma maman, qui n’eut que le certificat de fin d’études primaires comme diplôme il y a bien longtemps, a récemment été capable de trouver en partie la solution, et m’a même fait une remarque sur un petit détail que je n’avais pas remarqué !

Si des élèves de niveau Terminale ne sont pas capables de résoudre l’exercice, honte sur eux, ils ne méritent pas leur Bac.

Faites faire l’exercice à des futurs candidats au Bac (qui sont censés être de niveau supérieur au certif), comme test afin d’évaluer la capacité de réflexion et d’analyse, vous aurez des surprises. Pour la plupart, ils n’ont pas le niveau… C’est dur à entendre cela, mais c’est une réalité.

Je ne dis pas ces choses dures pour dénigrer la jeunesse, je ne fais que dénoncer une réalité, en France les jeunes sont victimes d’un système agonisant dans lequel règne le non-sens et le chaos en matière de pédagogie. Le Bac actuel n’a plus aucune valeur. Savoir compter est une chose, mais comprendre un texte et réfléchir en est une autre…

John Philip C. Manson

 

 

Publicités