Un acarien tueur d’abeille : le varroa

Contrairement à ce qu’affirme le titre du lien cité ci-dessus, il ne s’agit pas de la découverte d’un nouvel acarien. Le varroa est connu déjà depuis des décennies. Le varroa, je connais, j’en ai déjà vu dans des ruches, c’est un fléau, mais je me demande si le traitement chimique anti-varroa ne serait pas toxique, voire pire que le varroa lui-même, quand on sait que les insectes dont les abeilles sont particulièrement fragiles vis à vis des produits chimiques. Il ne m’a pas fallu chercher longtemps, là je découvre que par exemple le coumaphos, un produit chimique organophosphoré interdit en Union Européenne, est utilisé contre le Varroa… Les organophosphorés ne font pas la distinction entre les bons insectes (abeilles) et les parasites indésirables, les produits toxiques tuent tout de façon aveugle. Les organophosphorés, comme le gaz sarin, une arme chimique, est un neurotoxique pour l’homme et l’animal, même à très faible dose (10 parties par milliard) ça peut être fatal…

 

La véritable nouveauté annoncé dans l’article cité en lien, c’est la découverte que le varroa peut imiter l’odeur de la colonie d’abeilles et devenir ainsi invisible chimiquement pour les autres abeilles. Il aurait mieux valu titrer ainsi en une phrase tout aussi longue : découverte du mode opératoire biochimique du varroa qui parasite les abeilles.

Une chose à rappeler : le varroa est aussi ancien que les différentes espèces d’abeilles. Les abeilles ayant une bonne santé générale ne sont pas affectées par le varroa qui reste bénin bien que ce soit un parasite. Il suffit que les abeilles sont perturbées de façon chronique par un agent chimique par exemple (pesticides) pour qu’elles soient affaiblies, en mauvaise santé, et c’est ainsi que le varroa en tire profit et affaiblit encore plus les abeilles et les fait mourir. Le varroa a une part importante de responsabilité dans la mortalité des abeilles, tout comme il existe aussi des causes multiples, mais les pesticides sont la cause primaire de cette mortalité.

Il faut rapidement en finir avec les pesticides, avant qu’il ne soit trop tard… La situation est déjà très grave. Assassins…

 

Publicités