Jardiner avec la lune

L’on constate que les salades irrationnelles (notamment les croyances concernant la lune, et les croyances en général) ont toujours le vent en poupe. Un mépris assumé contre le bon-sens… On n’est pourtant plus au Moyen-Âge pour avaler des balivernes pareilles..

Que disent les faits objectifs ?

  • Il n’existe aucune causalité entre les phases lunaires avec le comportement des végétaux, ni avec la fréquence statistique des crimes lors des nuits de pleine lune, ni sur la fréquence de la natalité (les accouchements sont équiprobables selon les phases lunaires), ni les internements en hôpital psychiatrique, ni le cycle menstruel.
  • Les marées sont bien le résultat de l’influence de la lune, mais à cause de la gravitation et de l’abondance de l’eau des océans. Il n’existe aucune autre influence lunaire que celle de l’attraction gravitationnelle réciproque entre la lune et la Terre.
  • Les croyances qui relient la lune avec les signes du zodiaque (pour en faire des interprétations astrologiques) relèvent complètement du fantasme et de l’ignorance, et sont farfelues et absurdes…

 

Je cite : « Le point le plus profond se situe dans la constellation Sagittaire. En partant de là la lune grossit jusqu’à la constellation Gémeaux puis revient à Sagittaire en rétrécissant. « 

Les phases de la lune dépend de la position du soleil sur l’écliptique. Ainsi, selon la position de la lune sur l’écliptique, par rapport à la position du soleil, les phases peuvent être décalées selon les dates de l’année par rapport à l’affirmation selon laquelle la lune croît (phase entre la nouvelle lune et la pleine lune) en passant par les Gémeaux jusqu’au retour au Sagittaire. Concrètement, la lune qui croît et décroît pour achever le cycle en  Sagittaire ne vaut que pour une date précise dans l’année, et n’est pas valide toute l’année. En effet, la position du soleil change le long du zodiaque, et chaque mois l’on change de constellation : lors de la nouvelle lune, la lune est dans la même constellation que la position du soleil dans le ciel, la lune change donc de constellation d’un mois à l’autre. Bref, quand quelqu’un affirme que la lune croît depuis le Sagittaire, cela n’est vrai que pendant la période du 22 octobre au 22 novembre et pas à d’autres dates : c’est tardif de faire du jardinage en octobre/novembre si l’on doit tenir compte du Sagittaire pour la lune, non ?

Un exemple concret :

  • Le 11/12/2015, ce sera la nouvelle lune, date à partir de laquelle la lune « gonfle » ou croît. Mais le 12/12/2015, la lune entre dans le Sagittaire, or la lune était censé décroître jusqu’au Sagittaire, mais là elle croît avant d’entrer dans le Sagittaire, l’on voit ici que l’affirmation du texte critiqué est contradictoire.
  • Pour que la nouvelle lune coïncide avec le Sagittaire, il faut aussi que le soleil soit dans le Sagittaire.
  • Détail capital : selon l’astronomie et les observations, la position réelle du soleil dans le ciel précède de 1 mois la position présumée du soleil dans le zodiaque. Ainsi, quand les astrologues affirment que le soleil entre dans les Gémeaux, il entre en réalité plutôt dans la constellation du Taureau, du fait de la précession des équinoxes en 2000 ans environ. Mais les astrologues semblent ignorer le phénomène de précession des équinoxe, phénomène connu depuis l’astronome Hipparque depuis plus de 2000 ans !
  • Le soleil entre dans Sagittaire vers le 22 octobre. Ensuite, c’est la lune entre à son tour dans Sagittaire seulement le 14 novembre 2015. Ainsi la lune et le soleil sont dans le Sagittaire entre le 14/11/2015 et le 22/11/2015 17/11/2015 (voir plus bas) soit entre 3 et 6 jours après la nouvelle lune, donc en période de lune croissante. Mais le 11/11/2015, la nouvelle lune n’était pas encore dans le Sagittaire, et pire encore, la lune quitte le Sagittaire aussitôt dès le 17 novembre 2015 où elle entre dans le Capricorne. Cela réduit donc l’intervalle de la lune et le soleil dans le Capricorne au plus proche de la phase de nouvelle lune (période du 14/11/15 au 17/11/15)… Visiblement, la phase de nouvelle lune ne coïncide pas exactement avec l’entrée dans le Sagittaire : il peut y avoir plusieurs jours de décalage. Et ce décalage varie sans cesse d’une phase à l’autre tout au cours de l’année…

 

En ce qui concernent les fruits de nos jardins, ceux-ci s’en foutent éperdument des phases de la lune : les hommes n’ont pas toujours existé dans le passé, et les fruits se développaient quand même, même sans respecter un « calendrier lunaire ». Ce qui importe vraiment pour les fruits, c’est la pollinisation des fleurs par les insectes comme les bourdons et les abeilles : le rendement avec pollinisation est environ 3 à 5 fois plus important qu’en l’absence de pollinisation. Nul besoin de suivre des phases lunaires pour ça, et surtout nul besoin d’insecticide ! C’est affligeant, la plupart des humains utilisent des produits chimiques pour détruire la nature, et en plus ils croient à des conneries…

 

  • «La croyance forte ne prouve que sa force, non la vérité de ce qu’on croit. » (Friedrich Nietzsche / 1844-1900)
Publicités