La probabilité de trouver le grand amour

D’après la thèse universitaire d’un mathématicien anglais, il paraît que la probabilité de trouver le grand amour serait de 1 sur 285 000.

J’ajoute ici un calcul complémentaire :

  • Supposons qu’un individu réunissent tous ses amis lors d’une fête, le nombre d’amis est de 150 (c’est le fameux nombre de Dunbar, supposé être le nombre maximal gérable en quantité d’amis). Alors, la probabilité pour qu’il y ait deux personnes pouvant former le grand amour parmi ces 150 personnes est de 4,17%. Ainsi, dans ce contexte, l’événement n’est pas improbable. Si la thèse du mathématicien anglais est crédible, cela implique que si vous êtes célibataire et si vous recherchez l’âme-soeur, et que l’un de vos amis vous invite avec 150 amis, il est alors opportun d’accepter son invitation, on ne sait jamais…  😉
  • En buvant et en fumant du cosmogol (le puissant combustible des Shadoks), la fête est plus folle. 😉

 

Mais, pour moi, le grand amour, je n’y crois plus trop… The big love, bof, c’est de la science-fiction, ça n’existe que dans les romans.

Si l’on me présente à une mamie veuve, je lui fais la bise avec un grand sourire, puis soudain je vole le sac à main de la vieille et je m’enfuis en mobylette. Voyou !

iconlol iconlol

Hannn, allez, je déconne.

Copyright 2015 John Philip C. Manson

 

Publicités