La probabilité de tomber amoureux

Tomber amoureux implique que l’on n’est pas déjà engagé dans une relation. Et que l’on en a fait le deuil en cas de rupture sentimentale.

En moyenne, paraît-il, l’amour dure 2 ans et 9 mois. Presque 3 ans. Il y a du vrai dans l’affirmation de l’écrivain Frédéric Beigbeder d’après le titre de son roman : « L’amour dure trois ans ».

Le deuil d’une rupture amoureuse durerait un an et demi.

A partir de ces données, on pourrait estimer (sans prétendre à une grande précision) la probabilité pour qu’une personne libre affectivement (donc hors engagement sentimental) puisse tomber amoureuse. Ici, l’on exclut les liaisons illégitimes de l’infidélité.

En moyenne, il faut 53 mois entre tomber amoureux et retomber de nouveau amoureux. 53 mois comme délai minimum.

Parmi 9 personnes d’un groupe dans lequel il y a interaction sociale, la probabilité pour que 2 personnes quelconques parmi ces 9 personnes tombent amoureuses au hasard est de plus de 50%.

A comparer avec les faits.

Advertisements