Irena Sendlerowa

Aux habitués de FACEBOOK, et en particulier : mes contacts et mes « followers ».

Voici un texte que j’ai partagé, que d’autres membres de Facebook ont eux-mêmes partagé. J’ai donc moi-même partagé le texte partagé par un de mes followers.

Voici le texte en question ci-dessous, mais je livre un commentaire important ensuite.

 

10177261_1484148581863108_7507724173803686154_n

Sujet : Regardez cette femme ! Ne l’oubliez jamais!

Ne l’oubliez jamais !

Les prix ne vont pas toujours à ceux qui les méritent !

1942

Iréna Sendler

Récemment décédée à 98 ans.

Elle demanda pendant la 2ème guerre mondiale à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier.

Elle avait une motivation bien particulière. Elle connaissait les plans d’extermination des nazis envers les juifs, elle était allemande.

Irena a caché des enfants dans le fond de sa boite à outils qu’elle transportait à l’arrière de son véhicule ainsi qu’un grand sac (pour les enfants plus grands).

Elle avait aussi un chien à l’arrière qu’elle a entrainé à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l’entrée et à la sortie du ghetto. Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvaient faire les enfants.

Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.

Elle fut arrêtée et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.

Irena garda tous les noms des enfants qu’elle avait sortis du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre au fond de son jardin derrière sa maison.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles; mais la plupart avaient été gazés. Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d’accueil ou ont été adoptés.

L’année dernière elle a été proposée pour le prix Nobel de la Paix , mais n’a pas été retenue; c’est Al Gore qui fut primé pour son film sur le réchauffement de la planète.

En sa mémoire 63 ans plus tard, je participe à cet anniversaire, très modestement en faisant suivre ce message. J’espère que vous ferez de même.

Nous espérons que ce courriel sera lu par plus de 40 millions de personnes dans le monde entier ! Rejoignez-nous pour le transmettre autour du monde en le faisant suivre à tous ceux que vous connaissez.

Ne le détruisez pas ! Cela vous prendra une minute pour le faire suivre !

 

Maintenant, voici ma remarque :

Elle ne s’appelait pas Sendler, mais Sendlerowa. Elle n’était pas allemande, elle était polonaise. Elle ne travaillait pas comme plombière ou serrurière dans le Ghetto de Varsovie, mais travaillait dans l’aide sociale, ce qui était tout de même plus facile pour mener son action. N’étant donc pas plombière, dissimuler un enfant juif dans une valise (et pas une boîte à outils) n’était qu’un des moyens d’évasion sur les 5 qu’elle pratiquait. Ce qui reste néanmoins vrai, c’est que Irena Sendlerowa était une héroïne, elle a sauvé de nombreuses vies, et qu’elle méritait largement le prix Nobel de la paix à la place du film de propagande d’Al Gore (film truffé d’erreurs et d’inexactitudes scientifiques)…

Les chaînes d’emails (ou via les réseaux sociaux) courent un risque élevé que leurs textes soient modifiés à l’infini, et le faux se mêle au vrai. Pour partager des faits avec vos contacts, veuillez vérifier d’abord leur fiabilité. Il n’y a de valeur informative que ce qui est vrai.

Publicités