Des réminiscences de la fin du monde de 2012

Dans un blog assez déconcertant et consternant, on peut y lire des salades au sujet de Nibiru, cette fameuse fumeuse planète ou étoile naine brune qui était censée entrer en collision frontale avec la Terre, provoquant ainsi la fin du monde de 2012 qui n’a finalement jamais eu lieu…

Quelle est mathématiquement la probabilité pour qu’un corps céleste extérieur au système solaire entre en collision avec la Terre ?

En se basant sur les angles solides (en stéradians) ou en concept de surface angulaire, la probabilité pour qu’un objet éjecté par le trou noir central de notre galaxie (Sagittarius A*)  entre en collision avec la Terre est de 6,7*10-28. Cela équivaut à viser un chas d’aiguille de 1 mm de diamètre à une distance de 19,3 millions de km. Même quand on sait que les lasers sont précis, il est très certainement impossible de viser exactement une cible si petite à une distance aussi grande, même quand le tir est intentionnel.

Il y a environ 107 milliards de milliards de fois plus de chances de gagner au Loto (6 numéros exacts sur 49 numéros) que de recevoir un astre extérieur au système solaire en pleine figure !

Une collision de la Terre avec un astre extrasolaire est très improbable. Le cas Nibiru est un mythe et une mystification. Bref, une grosse connerie issue d’une littérature médiocre. De la mauvaise science-fiction, pas crédible du tout.

Un événement bien réel se produira dans quelques milliards d’années : la galaxie d’Andromède va collisionner avec notre galaxie, mais ce sera une fusion. Il est probable que des étoiles seront éjectées hors des deux galaxies lors de cette fusion. Mais comme les distances interstellaires moyennes entre les étoiles sont grandes par rapport au diamètre des étoiles, il sera très rare qu’il y ait des collisions entre les étoiles, les étoiles vont former une galaxie unique plus grande mais les étoiles ne se toucheront pas entre elles.

Copyright 2015 John philip C. Manson

 

Publicités