La vulgarisation galvaudée de la science – Zoom sur un magazine TV

  • Analyse du magazine TV Télé Poche de la semaine du 9 au 13 mars 2015.

 

strange

« La science de l’étrange »… L’évocation de titulaires du prix Nobel pour tenter de cautionner l’irrationnel et le paranormal, c’est faire un argument d’autorité. http://fr.wikipedia.org/wiki/Argument_d%27autorit%C3%A9

Ce ne sont pas les diplômes et titres académiques des scientifiques qui font la crédibilité de ce que certains essaient de cautionner, ce sont les preuves objectives seules qui établissent la crédibilité factuelle des choses.

L’inconcevable et l’inexplicable ? Par définition, ce qui n’est pas concevable ni explicable n’est pas connaissable, comme les questions métaphysiques. Par conséquent, ce qui n’est pas connaissable n’entre pas dans le cadre des hypothèses scientifiques, puisque le critère de réfutabilité implique que les hypothèses soient connaissables à travers des observations ou des expériences. En science, une hypothèse réputée réfutable a la possibilité d’être confortée ou invalidée. Cela n’est pas le cas des choses inconcevables et inexplicables qui sont de nature métaphysique, car ce qui n’est pas connaissable est dépourvu de caractère scientifique.

Des nouveaux concepts qui pourraient bouleverser nos connaissances ? C’est contradictoire, car dans le même texte, il y est explicité des choses inconcevables et inexplicables, ainsi comment pourrait-on forger de nouveaux concepts à partir de choses inconcevables ? C’est contradictoire.

La télépathie, la clairvoyance et la télékinésie sont des croyances. Jusqu’à présent, aucune expérience depuis plus de 150 ans n’a révélé de façon objective et certaine une quelconque existence du paranormal… L’absence de preuves ne signifie évidemment pas que le paranormal n’existe pas, mais cela ne signifie pas non plus que le paranormal soit une réalité. Le paranormal et l’irrationnel bénéficie à notre époque d’une importante propagande médiatique (cela fait vendre aussi longtemps que les crédules manqueront de recul critique), on sous-estime souvent la force incommensurable des croyances. Il est plus facile de désintégrer des atomes que des idées préconçues…

La science de l’étrange ? Plutôt des élucubrations métaphysiques…

Maintenant, regardez attentivement l’image ci-dessous. Cela a l’air éducatif ? Moi je vois un détail choquant. (Veuillez lire l’explication en-dessous de cette image)

DSC_0089

Le 20 mars 2015, il se produira en effet un événement. Mais pas une éclipse de lune, mais une éclipse de soleil. Une pareille erreur sur ce détail est inadmissible en matière de vulgarisation scientifique…

« Tout sur l’éclipse de lune du 20 mars 2015″ est un titre maladroit, c’est une grosse bourde… Qui s’est trompé ? Le journaliste ou l’éditeur du DVD ? Peu importe, le mal est fait…

  • Les éclipses lunaires se produisent lors de certaines pleines lunes, quand l’ombre de la Terre est projetée sur la surface lunaire.
  • Les éclipses solaires se produisent lors de certaines nouvelles lunes, quand la lune vient occulter le soleil. Cela arrive quand l’ombre de la lune est projetée sur la Terre.

Ensuite, le même texte évoque l’éclipse totale de 1999, celle du 11 août 1999, le texte aurait dû préciser que c’était une éclipse totale de soleil observable depuis la France… Mais en 2085, il y aura deux éclipses solaires annulaires (donc pas totales). Et quant au 20 mars 2015, ce sera une éclipse solaire totale pour les observateurs situés au sud du Groenland et dans la mer du Nord, ainsi que l’océan Arctique, mais l’éclipse ne sera pas vue comme totale en France.

 

En conclusion :

Encore des preuves de plus qui incitent à adopter un esprit critique en éveil constant. Ne jamais croire toute information pour vraie. Les textes doivent être analysés car les erreurs font partie de la nature humaine (mais pour certains cas, la production d’erreurs est un véritable sport d’élite, on dirait qu’ils en font exprès !).

 

© 2015 John Philip C. Manson

 

 

Publicités