Analyse critique de « Le Saviez-Vous? »

 

On vérifie chaque article réfutable de ce site.

Je doute de la véracité de l’information, sujet déjà traité ici : https://jpcmanson.wordpress.com/2013/09/06/pas-de-savoirs-sans-esprit-critique/

L’ingestion d’eau salée entraîne un déséquilibre osmotique dangereux pour les reins et cela provoque la mort, quelques soient les espèces de mammifères ainsi que les autres animaux en général…

 

Je doute que les électrochocs puissent améliorer les performances cérébrales car ils sont connus pour provoquer des pertes de mémoire, ce qui est peu compatible avec la nécessité de mémorisation des bases des mathématiques afin de progresser vers des résolutions de problèmes plus difficiles. Le secret pour acquérir des compétences en maths est très connu : il faut travailler… Le dopage pharmaceutique ou électrique du cerveau est un mythe. Seul un travail mental régulier a des effets durables et efficaces à terme.

 

Si l’information est vraie, alors le rugissement à une distance de 1 mètre a une intensité supérieure à 78 décibels (si je ne me trompe pas). Quand on réduit de moitié la distance par rapport au lion, le son est augmenté de 6 décibels. Si à 8 km on est au niveau du seuil absolu d’audibilité (0 dB), alors à 1 mètre du lion, le son est supérieur à 78 dB.

Si un bruit dépasse le seuil de la douleur (140 dB) à 1 mètre, il sera a priori audible (seuil absolu d’audibilité) jusquà une distance d’un peu plus de 16 km.

Cela semble cohérent à propos des lions : http://www.maxisciences.com/lion/les-lions-rugissent-comme-pleurent-les-nourrissons_art18665.html dont je cite : « Le rugissement des tigres ou des lions peut atteindre 114 décibels, soit beaucoup plus qu’une tondeuse à gazon par exemple (90 db) ».

Une bougie a une luminosité de 1,018 candela (cd), soit 0,00149 W par stéradian. Donc 0,2354 watts rayonné dans toutes les directions. Et donc un flux de 0,00000000000813 W/m² perçu à 48 km de distance, soit 8,13×10⁻¹² W/m². Sachant que la magnitude visuelle zéro correspond à 3,52×10⁻²³ W/m² par hertz alors c’est 5,4×10⁻¹⁴ W/m² pour un rayonnement électromagnétique de 555,6 nm.

Ainsi je pense qu’une bougie a une luminosité de -5,4 de magnitude visuelle apparente, ce qui est une brillance sensiblement au-dessus de la limite de l’acuité visuelle (magnitude de +8 environ.

Dans ce contexte particulier, l’événement n’est possible qu’avant le 31 décembre 2012. C’est donc impossible pour les années postérieures à 2012 au vingt-et-unième siècle.

J’ai écrit un programme informatique pour évaluer la probabilité pour que 3 naissances soient toutes trois de la forme de la date X/X/X où X est un même nombre pour une naissance donnée.

Je trouve que ça arrive entre une fois sur environ 48 millions et une fois sur 56,4 millions, selon les résultats du programme.

L’événement est rare, mais avec un grand nombre de familles à 3 enfants, il peut naturellement exister quelques cas dans un pays donné.

Ainsi, l’article dit vrai quand il évoque une probabilité de 1 sur 50 millions.

 

Quelle est la probabilité pour que cela soit possible ? En moyenne, tout individu a une probabilité de 1 sur 30000 environ de mourir au cours de la journée. Et considérant que le chat ait eu réellement 25 succès sur 25 individus qu’il aura testé, alors il existe une probabilité de (1/30000) puissance 25 = 1 sur 8,5×10¹¹¹  pour que le chat ait réussi 25 tests sur 25.

Mais dans le contexte dans lequel vit le chat : comme la plupart des patients étaient en fin de vie, ils ont donc une forte probabilité de mourir, le comportement du chat n’était qu’une coïncidence.

En général, quand un boa constrictor fait un gros câlin à un homme autour de son cou, il est fort probable que l’homme meurt par strangulation. C’est de la prophétie ça.  iconlol

 

 

Une fréquence de 1420 MHz correspond à la raie spectrale en émission de longueur d’onde égale à 21 cm, et donc détectée dans le domaine des ondes radio. Le rayonnement électromagnétique à cette longueur d’onde est produit par de grands nuages d’hydrogène atomique (neutres). Le processus physique sous-jacent est la transition atomique entre les deux sous-niveaux de la structure hyperfine du niveau fondamental de l’atome d’hydrogène. Phénomène radio-astronomique naturel assez répandu dans l’univers. C’est dû à l’hydrogène atomique neutre, ce n’est nullement un mystère…

© 2015 John Philip C. Manson

 

Advertisements