Pourquoi des personnes « intelligentes » ne sont pas toujours rationnelles ?

L’argumentation critique sur la Mensa montre que le QI n’empêche pas l’irrationnalité.

Personnellement, je ne crois pas à l’intelligence. On n’a même pas de définition précise et objective de l’intelligence. Je crois même que la connerie est la chose la plus communément partagée…

Dans mon vécu, j’ai eu plusieurs opinions successives de ce que pourrait être l’intelligence : autrefois, j’attribuais beaucoup d’importance à la mémoire et à la capacité d’apprentissage afin de développer l’aptitude de résoudre des problèmes, mais depuis quelques années j’irai jusqu’à considérer que le manque d’intelligence est un manque d’esprit critique afin de résoudre des problèmes, mais malgré les efforts humains nous pouvons rester faillibles selon les circonstances. Les êtres humains sont pas parfaits, et ont leurs limites.

D’après ce que j’ai lu dans l’article cité en lien ci-dessus : la Mensa semble sans intérêt et l’on a l’impression que l’on risque de s’y ennuyer à en mourir… C’est juste un club de joueurs de tests de QI tout comme il existe des joueurs habiles au Sudoku. Mais y mesurent-il l’intelligence ou l’égo ?…

Un être qui pense cherche à résoudre des problèmes (que ce soit en science ou en politique ou etc). Or, selon moi, chercher à résoudre des problèmes, ça implique utiliser une seule méthode ou plusieurs méthodes. Mais négliger une méthode comme la rationalité n’est-elle pas un défaut d’intelligence ?

Il ne faut pas confondre les émotions et la logique. Il est fort difficile de rester constamment logique, mais être souvent logique, ça peut risquer d’être considéré comme un grand malade (comme Kurt Gödel qui avait l’esprit fort tourmenté). Pourtant, le recul critique peut permettre de ne pas se perdre dans des situations loufoques.

L’article a raison : mieux vaut s’entourer de gens rationnels que de bons compétiteurs en tests de QI. Quand les gros QI interagissent, on a l’impression d’avoir affaire à des coqs qui chantent plus fort l’un contre les autres, avec les pieds dans la merde.

fiercoq

iconlol

Être rationnel n’est pas une chose naturelle, c’est un travail utile qui s’apprend. La rationalité est une marque de motivation, de volonté. L’irrationalité est une preuve de paresse intellectuelle, un manque de volonté au lieu de s’efforcer à démêler le vrai du faux. De bons scores de QI semblent incompatibles avec la paresse intellectuelle, justement. Les esprits intelligents sont fréquemment stimulés par des informations nouvelles et n’arrêtent quasiment pas de réfléchir. Mais tout croire sans recul critique (qui est le propre de l’irrationnalité) n’est absolument pas réfléchir… L’irrationalité est de la paresse, de la bêtise…

© 2015 John Philip C. Manson

 

Advertisements