Impacts de foudre sur un an, et distance minimale moyenne entre deux impacts

En sachant qu’il y a environ 32 millions d’impacts de foudre dans le monde pendant un an, j’ai pu établir, selon un test statistique, que la distance minimum moyenne entre deux impacts (sur une année d’impacts aléatoires) est dans ces marges de valeurs suivantes :

  • 2869 ±1277 mètres
  • 2671 ± 1800 mètres
  • 2516 ± 1294 mètres

La grandeur de chaque écart-type est obtenue sur la base d’une série de 20 couples d’impacts pour chaque distance minimum moyenne indiquée ci-dessus.

Ainsi, j’avais pensé que les statistiques pouvaient, grâce à un outil qu’est le hasard (les impacts aléatoires de foudre sur le sol, par un modèle numérique), indiquer des petits détails intéressants.

Evidemment, si on dépasse le délai d’un an, et que de nouveaux impacts de foudre viennent s’ajouter à la superficie terrestre, la distance minimale moyenne entre 2 impacts de foudre tend à diminuer. Par exemple, au bout de deux ans d’impacts de foudre (au lieu d’un an), on obtiendra par exemple :  2249 ± 852,5 mètres.

© 2014 John Philip C. Manson

 

Publicités