Le signe astrologique des sportifs

Le Dr Goulu m’a partagé un document avec des données statistiques. Cela fait référence à l’affirmation que l’on trouve sur ce lien : http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/sport-matin/6241793-l-influence-de-l-astrologie-sur-les-sportifs.html

« Le signe astrologique influence-t-il un sportif ? Et ce n’est peut-être pas du hasard ? « 

Moi je crois souvent au hasard plutôt qu’aux coïncidences que personne n’est capable d’expliquer (surtout les journalistes, qui préfèrent le sensationnalisme).

Voici la série des données : 179 215 171 212 211 209 191 172 169 149 140 126. C’est le nombre de sportifs selon un signe astrologique donné. Au total, l’échantillon comporte 2144 sportifs. Mais la liste détaillée des dates de naissances montre 2165 sportifs, soit 21 de plus que l’échantillon… Pourquoi ?

L’échantillon de 2144 sportifs indique (via calcul) que la moyenne est de 178,7 sportifs par signe, avec un écart-type de 29,99.

Ensuite, j’ai conçu un script Perl qui produit des séries de 12 nombres, de façon aléatoire, chaque sportif se cumulant au hasard dans un signe astrologique.

Voici trois séries aléatoires :

  • 163 209 192 188 168 157 157 192 164 162 197 195
  • 165 193 178 164 185 177 147 196 179 186 184 190
  • 170 183 159 185 165 175 180 203 159 175 200 190

Respectivement pour chacune de ces trois séries aléatoires, j’en donne la moyenne et l’écart-type :

  • 178,7 ± 18,48
  • 178,7 ± 14,03
  • 178,7 ± 14,46

Avec les séries produites par le hasard, la disperstion statistique semble moins importante que la série « observée ». Pourquoi ? Je n’en sais rien.

 

Ensuite, quand je réarrange dans l’ordre décroissant la série fournie par le Dr Goulu, je constate cela :

linear

Cela semble presque linéaire. Etrange propriété… Pourquoi ? Je n’en sais rien…

Je sais juste que la fonction linéaire est  y = 231,576 – 8,13986x

Ensuite, je réarrange dans l’ordre décroissant une des trois séries produites aléatoirement :

  • 209 197 195 192 192 188 168 164 163 162 157 157

Je constate le phénomène similaire :

linear2

Et la droite peut se définir selon cette équation :  y = 210,758 – 4,93706x

Si les données avaient été truquées, on aurait peut-être pu constater une différence entre l’observation (truquée) et les tests aléatoires.

Les similitudes rencontrées sembleraient montrer que la série donnée par le Dr Goulu est le fait du hasard, et qu’il n’existe pas réellement de phénomène qui influence la prédominance du signe du Verseau et la raréfaction du signe du Sagittaire.

Autre hypothèse à tester : les sportifs trichent-ils sur leur date de naissance, ou alors l’auteur de l’étude a bidonné les dates ? On peut trouver peut-être une réponse avec la loi de Benford : http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Benford   Cet outil est super pour détecter les fraudes scientifiques.  😉

Tout élément explicatif (sur l’appui des statistiques) est le bienvenu. Je publierai la conclusion du Dr Goulu lorsqu’il y aura ultérieurement du nouveau.

 

Réponse du Dr Goulu (via http://www.scoop.it/dr-goulu) :

Ma réponse :

En même temps que l’hypothèse d’une éventuelle fraude (qui semble démentie par la fonction linéaire due au hasard), j’ai pensé aussi que ce biais était dû à la sélection des joueurs selon la date du début de leur entraînement. Je ne sais pas comment le démontrer. Et à défaut de démonstration mathématique, il arrive parfois que l’on obtienne des solutions heuristiques avec un programme informatique. Affaire à suivre…

© 2014 John Philip C. Manson

 

Publicités