Les éruptions solaires

 

Extraits notables de chaque article respectif :

  • « Cette découverte est de premier ordre, si une éruption solaire similaire à celle recensée en 1859 se produisait à notre époque, les dégâts seraient estimés à plusieurs centaines de milliards de dollars. Il va falloir se pencher sur des solutions permettant de contrer un tel phénomène qui a 12 % de chance de se produire dans les 10 ans à venir.« 
  • « Rien de très rassurant quand on sait que la probabilité de subir une telle catastrophe dans les dix prochaines années est de 12%.« 
  • « Cette découverte est de premier ordre, si une éruption solaire similaire à celle recensée en 1859 se produisait à notre époque, les dégâts seraient estimés à plusieurs centaines de milliards de dollars. Il va falloir se pencher sur des solutions permettant de contrer un tel phénomène qui a 12 % de chance de se produire dans les 10 ans à venir. »  Le dernier site et le premier utilisent le même dernier paragraphe, mot pour mot. Ce qu’atteste une recherche via Google : https://jpcmanson.files.wordpress.com/2014/10/screenshot-from-2014-10-23-085924.png

Les médias relayent l’info et se répètent entre eux, mais évaluent-ils l’info ?

Une probabilité définie dans un laps de temps, cela fait référence à la loi de Poisson.

S’il y a 12% de risque de subir une éruption solaire dans les 10 ans à venir, cela signifierait que l’événement se produit EN MOYENNE soit 0,138 fois par décennie (donc un peu plus d’une fois par siècle) ou soit 3,32 fois par décennie (donc une fois environ tous les 3 ans).

Pourquoi ne pas parler plutôt de la fréquence moyenne de l’événement au lieu d’évoquer une probabilité isolée ?

  • Avec une moyenne de 0,138 fois par décennie, la probabilité est de 87,1% pour que l’événement n’ait pas lieu dans les 10 prochaines années.
  • Avec une moyenne de 3,32 fois par décennie, la probabilité est de 3,6% pour que l’événement n’ait pas lieu dans les 10 prochaines années.

 

© 2014 John Philip C. Manson

Publicités