Les documentaires TV d’astronomie : quand le vocabulaire est biaisé

Voici le synopsis d’un documentaire TV d’astronomie.

mystr

Qu’est-ce qui cloche ? Le choix de certains mots ou certaines expressions.

Le système solaire, une zone sécurisée de l’univers ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Le système solaire n’est pas plus en sécurité qu’ailleurs. Depuis son commencement, la Terre a connu 6 extinctions massives des espèces vivantes à cause de la chute d’astéroïdes ou d’une évolution critique du climat.

Lors de l’extinction du Cambrien il y a 500 millions d’années, le climat s’est refroidi et la teneur en oxygène a baissé. Il y a 435 à 440 millions d’années, à la limite entre l’Ordovicien et le Silurien, deux extinctions massives se produisent, peut-être suite à une grande glaciation qui aurait entraîné des désordres climatiques et écologiques rendant difficile l’adaptation des espèces et écosystèmes au recul de la mer sur des centaines de kilomètres, puis à son retour en fin de phase glaciaire. Il y a 365 millions d’années, l’extinction du Dévonien élimine 70% des espèces, non pas brutalement, mais en une série d’extinctions sur une période d’environ 3 millions d’années. Il y a 245 à 252 millions d’années, l’extinction du Permien est la plus massive. Près de 95% de la vie marine disparaît ainsi que 70% des espèces terrestres (plantes, animaux). Il y a 200 millions d’années, l’extinction du Trias-Jurassique marque la disparition de 75% des espèces marines, et de 35% des familles d’animaux. Il y a 65 millions d’années, les extinctions du Crétacé tuent 50% des espèces, dinosaures non-aviens compris.

On a donc la preuve que le système solaire, la Terre en particulier, n’est pas à l’abri de catastrophes naturelles. La sécurité ? Il n’y en a pas…

Le soleil et les planètes, une création ? On parle de création lorsqu’il y a une intentionnalité et une intelligence en action. Mais on parle plutôt de formation du système solaire, par l’accrétion de roches et de poussières sous l’effet de leur propre gravitation. Parler de création laisse plutôt suspecter une allusion à l’Intelligent Design et au créationnisme, et cela n’a plus rien à voir avec la science… En science, Dieu n’est pas une hypothèse nécessaire.

Les mots ont un sens. On a plusieurs définitions du verbe « créer » dans le dictionnaire Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/cr%C3%A9er/20326  Créer = réaliser, fonder, faire naître. C’est différent du mot « formation » qui est convenablement plus neutre. dans la communication scientifique, le choix des mots obéit à une logique objective, il ne s’agit pas d’un choix où l’on prendrait le risque de laisser interpréter des choses autrement que ce que l’on essaie d’expliquer. Par exemple, avec le mot « quantique » introduit dans le vocabulaire du public, ce mot a revêtu de diverses interprétations depuis les années 1970, en divergence totale par rapport à la théorie scientifique qu’est la physique quantique, ces interprétations divergentes ayant dérivé vers le mysticisme et la pensée magique, sans lien avec la physique quantique elle-même… Voir à ce sujet mes articles dans mon blog : https://jpcmanson.wordpress.com/?s=quantique&submit=Recherche  Pour résumer, un choix maladroit et inapproprié de mots dans un texte destiné à vulgariser les sciences, ça peut avoir un effet autre que celui d’informer de façon pertinente.

 

© 2014 John Philip C. Manson

 

Publicités