Recherche scientifique sans connaissance de soi n’est que ruine de la science

 

La fiabilité des travaux de recherche scientifique est étroitement liée à notre conscience honnête des risques d’erreurs causés par les biais cognitifs et psychologiques. Les êtres humains sont faillibles, épistémologiquement c’est un critère aussi important que celui de la réfutabilité potentielle des hypothèses scientifiques.

Selon ma propre expérience : lire des livres, beaucoup de livres de tout genre, c’est bien ; mais croire ce qui est écrit dans les livres est la pire chose qui puisse arriver pour les lecteurs. Toute analyse critique minutieuse des livres révèle l’existence d’erreurs. Des livres exempts d’erreurs, c’est un mythe. Arguments ci-dessous :

 

© 2014 John Philip C. Manson

Publicités