Espérance de vie : vit-on plus longtemps et mieux ?

En examinant un magazine TV, je tombe sur cette émission :

esperancevie

Je lis ceci : «En moins d’un siècle, notre espérance de vie s’est allongée de quelque trente ans. Aujourd’hui, les seniors sont en pleine forme et encore actifs.»

S’il existe effectivement des seniors qui vieillissent bien, ce n’est pas le cas de tout le monde. Sur les 15 dernières années j’ai connu pas mal de monde à l’époque où j’étais vendeur : j’ai connu un certain nombre de clients qui ont été emportés par un cancer (le plus jeune n’avait que 37 ans, et les autres souvent à l’âge de la cinquantaine…). Des seniors qui vivent bien leur âge, il y en a mais pas tant que ça. Des seniors en pleine forme et actifs ? Pas ceux qui sont frappés par la maladie d’Alzheimer (maladie qui est en augmentation), ni ceux qui suivent une chimiothérapie… C’est ça la réalité. Selon l’OMS, les cas de cancer devraient augmenter de 70% en 20 ans dans le monde (http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140203.OBS4868/les-cas-de-cancer-devraient-augmenter-de-70-en-20-ans-dans-le-monde.html)  Et d’après le rapport de la Commission d’orientation sur le cancer de janvier 2003 (p. 29), le cancer est responsable en France de 1 décès sur 3 chez les hommes et de 1 décès sur 4 chez les femmes. Une personne sur deux sera atteinte d’un cancer au cours de sa vie. (http://curie.fr/sites/default/files/campagne-une-personne-sur-deux.pdf)
L’espérance de vie a augmenté en un siècle. Mais c’est en ayant vaincu la mortalité infantile (très fréquente autrefois) qu’en MOYENNE la population vit «plus longtemps» en apparence. De plus, l’espérance de vie était plus faible dans la première moitié du vingtième siècle à cause des deux guerres mondiales qui firent des millions de morts… De fait, jusqu’à nos jours, l’espérance de vie a augmenté en moyenne. Mais cela ne signifie pas que les gens vivent plus vieux… Ce sont les jeunes qui meurent moins (les bébés sont mieux soignés, et l’Europe vit en paix depuis des décennies). On veut nous faire croire que nous deviendrons centenaires… Afin de nous convaincre de travailler plus longtemps, afin d’abolir les retraites ? Pourtant, les seniors sont très discriminés, ils sont particulièrement injustement touchés par le chômage malgré leur expérience d’une vie de travail.

Quand on calcule une moyenne, cela peut conduire à des conclusions biaisées.

Il y a quelques mois, j’ai relevé l’âge de décès des personnes décédées dans une ville française de 5000 habitants en une année. L’âge moyen du décès est de 77 ans. J’ai cependant observé une augmentation des cas de mortalité à partir de l’âge critique de 50 ans, jusqu’à l’âge moyen de 77 ans qui est le pic maximum de mortalité. La moyenne n’est pas le seul détail important. Mais l’intérêt est de savoir plutôt à partir de quel âge la mortalité devient significative, il faut tenir compte d’une marge quand on parle de moyenne.

 

© 2014 John Philip C. Manson

 

 

Publicités