L’efficacité des aliments anti-cholestérol reste à prouver

Je cite :  «[…] il n’existe pas d’étude portant sur les effets des phytostérols directement sur les maladies cardiovasculaires, « on ne peut pas conclure à ce jour », selon l’Anses. L’agence signale en revanche que la consommation d’aliments enrichis en phytostérols pourrait augmenter le risque cardiovasculaire en raison d’une baisse de la concentration de bêtacarotène dans le sang. UFC-Que choisir s’est aussitôt félicité de l’avis de l’Anses, avant de demander aux autorités nationales et européennes de réexaminer l’autorisation de la commercialisation de ces produits.»

Advertisements