Écologie : entre agir concrètement et créer des contraintes par des gestes symboliques

Pourquoi s’embarrasser d’un «geste symbolique» alors que nous devrions agir de façon plus concrète. L’Earth Hour n’est rien d’autre qu’un réflexe de Pavlov

 

Il existe une différence entre un vrai écolo qui utilise de l’électricité issue des énergies renouvelables et quelqu’un qui se donne bonne conscience à travers des gestes symboliques qui ne font pas plus que le pet d’une mouche… L’écologie doit rester rationnelle, elle ne devrait pas s’abaisser par des comportements conditionnés qui sont un foutage de gueule. L’écologie doit servir à innover et à sauvegarder de façon rationnelle, mais pas à créer de l’obéissance ni abolir les libertés individuelles.

Puis à propos d’économie d’énergie, je vais parler d’un exemple concret : lors de la nuit du 29 au 30 mars 2014, l’Europe avance l’aiguille de l’horloge d’une heure pour le passage à l’heure d’été, ce qui a pour conséquence qu’il fera nuit le matin à partir du 30 mars quand je me lèverai, et comme le soleil ne se sera pas encore levé je devrai allumer la lumière pour boire mon café dans ma cuisine… Décaler l’heure pour finalement allumer la lumière le matin, où est donc la prétendue économie d’énergie ? L’heure d’hiver et l’heure d’été ça ne sert à rien.

Dans certains cas, l’électricité en continu est vitale : dans les hôpitaux, des gens en état végétatif sont maintenus en vie via une assistance respiratoire, et des gens pratiquent régulièrement une dialyse pour leurs reins malades. Ira t-on leur couper le courant électrique ?… Le Earth Hour, la médecine s’en fout (à raison).

Puis l’autre jour, à Paris, avec le tri des automobilistes entre les plaques paires et les plaques impaires (voir ici : http://www.leparisien.fr/transports/pollution-lundi-a-paris-seuls-les-vehicules-impairs-rouleront-15-03-2014-3676397.php ), cette contrainte a empêché des gens de travailler… De plus, pour verbaliser les automobilistes contrevenants, il a fallu déployer environ 700 poulets (ceux avec un képi) et ceux-ci ont certainement eu besoin d’une centaine de véhicules pour venir… ( http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/17/01016-20140317LIVWWW00032-la-circulation-alternee-mise-en-place-a-paris.php?pagination=8 )  En bref, on fait venir plus de cent voitures afin d’empêcher la moitié des automobiles d’entrer à Paris, c’est ironique…

 

beee

Publicités