Nouvelles divagations dans un magazine TV

– Décembre 2013 – J’ouvre mon programme TV habituel à la recherche d’erreurs, d’incohérences, d’inexactitudes.

Jusqu’à ces derniers mois, depuis environ 2007, la thématique habituelle concernait l’idéologie écologiste (détournée de son contexte scientifique) dont les accents futuristes étaient exagérément alarmistes et annonciateurs de l’Apocalypse… Après une période d’accalmie, tout cela est remplacé par une autre thématique dont l’objectif (la manipulation et la mystification) reste le même : de nouveaux «experts» réécrivent l’Histoire et l’archéologie à leur sauce, l’ufologie est de retour avec ses délires.

alientheory

Un documentaire d’Histoire et d’archéologie ? Non… On ne peut pas appeler ça un documentaire, car un documentaire se base sur des faits et des preuves matérielles. On devrait plutôt classer cela dans la mythologie et la science-fiction, et vraisemblablement plutôt dans la mystification.

Qui est derrière ce spectacle ? Voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ancient_Aliens

L’auteur du documentaire est un écrivain et ufologue, il est connu pour être partisan du néo-évhémérisme qui est la croyance selon laquelle des « extraterrestres » influencent l’humanité depuis la préhistoire (Théorie des Anciens Astronautes).

L’astroarchéologie n’a rien d’archéologique ni d’historique. Elle est une pseudo-science indirectement liée à la mouvance New Age, cette dernière ayant déjà récupéré cette idéologie controversée.

Après la pseudo-Histoire et la pseudo-archéologie, voici que l’on se projette ensuite dans le futur…

supercontinent

La croûte terrestre destinée à former un nouveau supercontinent comme la Pangée, oui, c’est ce que prédit la géologie. Le détroit de Behring est amené à disparaître, l’Amérique du Nord sera reliée à l’Est de l’Asie. Environ 250 millions d’années, c’est le temps depuis lequel la Pangée s’est fragmentée pour former plusieurs continents : les Amériques, l’Eurasie, l’Afrique et l’Océanie.

Mais l’océan Pacifique est actuellement plus large que l’océan Atlantique, il faudra donc un temps de plus de 250 millions d’années pour que l’océan Pacifique disparaisse afin que les continents actuels fusionnent entre eux. Les supercontinents se forment par cycles, se rassemblant et se fragmentant par le jeu de la tectonique des plaques tous les 400 à 500 millions d’années : c’est le cycle de Wilson.

Dans 250 millions d’années, ce sera peut-être un début de fusion entre l’Amérique du Nord avec l’Asie via le détroit de Behring, mais pas la fusion complète des continents (qui, elle, prendra plus de temps). C’est la nuance que je voulais souligner.

Au deuxième paragraphe du synopsis du documentaire, en réalité il est difficile de se projeter dans l’avenir…

Après le passé et le futur, générateurs respectifs de rêves et de peurs, on parle du présent, avec l’attente du pire, le risque d’un danger imminent (réel ou supposé).

asteroide

Un astéroïde qui se dirige droit sur nous ? Cela ne peut pas être la comète ISON (désintégrée près du soleil le 29/11/2013). Cela ne peut pas non plus être la planète fictive Nibiru (la secte New Age s’est ridiculisée le 21/12/2012).

Concernant les astéroïdes géocroiseurs, le risque actuel est écarté, il n’y a pas de collisions prévues dans un proche avenir. Le risque de collision pour chaque astéroïde avec la Terre est estimé à entre 1 sur un million à 1 sur 5 millions, ce qui est très faible, et c’est le cas de tous les astéroïdes géocroiseurs connus. Dans l’Histoire de la Terre, des collisions terribles ont existé dans un laps de plusieurs centaines de millions d’années, c’est vrai et indéniable, mais à l’échelle de la civilisation humaine (sur quelques millénaires) le risque est très faible. (Voir « échelle de Turin » et « échelle de Palerme » sur Google)

Le synopsis du documentaire fait probablement référence à un scénario fictif dans le cas où une pareille éventualité de collision devait survenir un jour. Mais le ton du synopsis suggère plutôt abusivement un ton teinté de réalisme et de fatalisme…

Incohérence : avec 10 fois la puissance nucléaire de la bombe d’Hiroshima, on ne peut pas directement détruire toute vie sur Terre. Ving-mille fois, oui peut-être… Indirectement, c’est peut-être néanmoins possible, à cause de «l’hiver nucléaire», via lequel les poussières projetées dans l’atmosphère durablement privent la faune et la flore du rayonnement solaire indispensable à la photosynthèse dont les plantes ont besoin… Et la végétation est à la base de la chaîne alimentaire sur Terre.

Pour qu’un astéroïde soit une menace contre la vie sur Terre, il devra avoir un diamètre d’au moins 5 km. Mais ce genre d’événement n’arrive que tous les 100 millions d’années. Je ne connais pas d’objet de cette taille qui nous menacerait d’ici une vingtaine d’années. Par comparaison, l’astéroïde Apophis ne mesure que 325 mètres. Et Toutatis a une envergure de 4,5×2,4×1,9 km. Mais concernant ces deux exemples, le risque est écarté…

Autre thème abordé ici dans le contexte des fêtes de fin d’année : la diététique.

chapon

Un chapon qui affiche 230 kilocalories pour 100 grammes, ce n’est pas un allié minceur ? Qui a écrit cette énormité ??? oO

Pour être mince, il faudrait sucer des cailloux ? Mais pas plus d’une fois par jour ?

Non mais allô quoi, 230 kcal pour 100 g et en dire que ce ne serait pas un allié minceur, seule une anorexique a pu écrire un truc pareil !

Qu’est-ce que représente 230 kcal pour 100 g ?

Par comparaison, des grains de blé précuits (Ebly) représentent 342 kcal pour 100 g. Des céréales c’est léger. Et la chair d’un chapon, c’est moins calorique que des grains de blé à masse équivalente ! Au sens littéral et arithmétique, un chapon est 1,5 fois moins calorique que des grains de blé !

Du zéro calorie, qu’est-ce que ça peut-être ? Ne rien manger, ou bien manger des épices, du sel, ou boire que de l’eau plate ou des sodas light bourrés de produits chimiques douteux… C’est plutôt mauvais comme voie extrême…

Pour prendre soin de notre poids (et seulement en cas réel de surpoids et d’obésité), il faut quand même manger équilibré (et non pas se priver !!!), et pratiquer un sport régulier (il faut bouger !!). Ne rien manger et/ou ne pas bouger, c’est se bousiller la santé !

beee

© 2013 John Philip C. Manson

Publicités