Quelques citations d’Albert Jacquard

 

  • « Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude ; il ne peut donc plus participer aux échanges ; il perd l’essentiel de sa personne. Il n’est plus qu’un objet prêt à être manipulé. »   (Albert Jacquard, 1925-2013)

 

Autres citations d’Albert Jacquard :

  • « La liberté n’est pas la possibilité de réaliser tous ses caprices ; elle est la possibilité de participer à la définition des contraintes qui s’imposeront à tous.  »

  • « Les maths sont ce qu’il y a de plus facile à comprendre. Sauf pathologie mentale profonde, tout le monde est bon en maths. Mais pour des raisons que les psychologues pourraient sans doute élucider, certains jeunes décident qu’ils ne sont pas bons. Je crois que la principale responsabilité réside dans la façon dont les mathématiques sont enseignées. »  (Petite Philosophie à l’usage des non-philosophes, Albert Jacquard, éd. Québec-Livres, 1997, p. 144)
  • «… le péché fondamental des religions : faire des adeptes qui ne posent plus de questions. L’attitude scientifique est exactement à l’opposé. »
  • « … nous ne voyons pas le monde avec nos yeux, nous le voyons avec nos concepts. »
  • « La vérité ne se possède pas, elle se cherche. »
  • « Utiliser les maths comme outil de sélection est décidément une aberration. Sur quoi sélectionner alors ? direz-vous. La vraie question est : Pourquoi sélectionner ? Et je ne connais pas la réponse. »
  • « La liberté de chacun ne peut s’épanouir que si la société ne possède pas trop d’informations sur lui. «Je suis celui que l’on me croit», dit un personnage de Pirandello. Mieux encore serait : « Laissez-moi devenir celui que je choisis d’être ». »
  • « Nous devons apprendre aux enfants à vivre ensemble, dans un milieu sans compétition. C’est à travers la rencontre de l’autre que nous nous formons. Sinon, nous ne sommes qu’un vulgaire tas de protons et neutrons. »

 

 

 

Advertisements