Les méthodes protéiformes du New Age

Les sites Internet plus ou moins autoproclamés « New Age » alors qu’ils en ont les caractéristiques, ils n’hésitent pas à brouiller les pistes en faisant mine de faire publicité de livres sceptiques (comme «Petit cours d’autodéfense intellectuelle», par exemple) pour faire croire que leurs méthodes ne sont pas différentes de celles des sceptiques. L’ouverture d’esprit ne consiste pas à croire, elle ne consiste pas à considérer les théories du complot comme des vérités, elle ne consiste pas non plus à mélanger malhonnêtement le vrai et le faux.

Un site Internet lié au New Age n’hésite donc pas à promouvoir un livre dont le thème est le scepticisme scientifique. Le livre «Petit cours d’autodéfense intellectuelle» utilise pourtant les mathématiques et le raisonnement pour déjouer les pièges des médias et l’obscurantisme religieux. Peut-être que le New Age s’en sert pour mettre au point une méthode de manipulation pour rendre leurs sophismes plus sournois, parce que ce livre montre comment fonctionne les sophismes. Adopter une attitude sceptique conduit à apprendre à reconnaître les sophismes pour mieux les dénoncer. Le New Age s’inspire du bouquin peut-être pour apprendre à construire des sophismes complexes difficiles à déceler. Le contenu du livre est de même nature que «L’imposture scientifique en 10 leçons» de Michel de Pracontal. Le «Petit cours d’autodéfense intellectuelle» est, de mon avis, l’un des meilleurs livres sceptiques que je connaisse. Si le New Age se met à l’adorer comme le Veau d’Or, ses adeptes se tirent une balle dans le pied, ils ne voient pas la contradiction dans leur comportement, ils ne réfléchissent même pas… Ou alors le New Age veut laisser croire qu’ils ne sont pas des allumés. Le mélange du vrai et du faux dans le New Age c’est fréquent, comme l’exemple flagrant de la physique quantique remaquillée vulgairement en mysticisme quantique.

Si le New Age est souvent impliqué dans l’amalgame entre la science et la religion, d’autres facettes sont également à dénoncer. Le New Age est aussi friand de domaines aussi divers comme la politique, le progrès, la malbouffe, l’écologie. Derrière cette façade, les newagers cachent leurs idées néfastes, quand ils dénoncent eux-mêmes les scandales politiques, financiers, environnementaux, etc.

Le New Age est surtout friand de théories du complot. Mais la secte n’a jamais pu démontrer une fraude ou une conspiration, et pourtant c’est son fond de commerce pour attirer les crédules.

Le New Age n’opère pas seulement dans les pseudo-sciences et les pseudo-médecines, mais leur influence s’étend comme une pieuvre : le pseudo-journalisme est concerné lui aussi. Le fonctionnement du journalisme (faillible lui aussi comme les pseudo-sciences) ne devrait jamais se faire sans rappeler la nécessité de ce contre-pouvoir qui, exercé avec de bonnes pratiques (principe du recoupement des sources, déontologie, devoir de vérité, etc), est indispensable. Il faut donc non seulement combattre l’imposture des pseudo-sciences et fioritures à la sauce New Age, mais surtout pointer du doigt tous les sites Internet qui se proclament «news alternatives» qui font du pseudo-journalisme, exactement de la même manière que ce qui se fait avec la pseudo-science. Pseudo-sciences et pseudo-journalisme, ce sont souvent les mêmes individus.

Non seulement il faut combattre le New Age mais dénoncer aussi ses méthodes protéiformes.

Ce qui fait toute la différence se résume en deux mots : EXPÉRIENCE, et DÉMARCATION. Ainsi, des idées pondues sans expérimentation scientifique, et en l’absence du critère épistémologique de démarcation qu’est la réfutabilité (= falsificationism, qui est un anglicisme), sont suspectes. Ainsi, des sites Internet qui proclament avec conviction le débarquement des extraterrestres sur Terre et qui admire des livres écrits par des sceptiques sont marqués par une contradiction. Pour la secte New Age, toutes les idées, connaissances scientifiques, croyances, etc, se valent, comme si le principe du tiers exclus était aboli… Le New Age ne professe t-il pas la fusion collective des consciences, vers une Vérité unique ? C’est un beau merdier, en tout cas…

sciencevsNewAgevador

© 2013 John Philip C. Manson

Publicités