Le vin français et le climat

Le vin français menacé par le réchauffement climatique ?

  • Les modèles prédictifs ne peuvent pas être fiables à 100%. Les catastrophes futuristes peuvent être des faux positifs (on devrait évaluer les modèles avec le théorème de Bayes). Je ne critique pas le changement climatique, mais les spéculations sur ses supposés effets futurs.
  • On devrait surtout s’inquiéter de la présence des sulfites dans le vin. Je préfère boire du vinaigre 100% naturel que de boire un vin empoisonné aux sulfites. Pourquoi ne parle t-on pas assez de la pollution chimique alimentaire ? Il y a même des pesticides dans le miel des abeilles… Les discours actuels sont trop climatocentristes, ça fait oublier d’autres priorités écologiques.

 

 

 

© 2013 John Philip C. Manson

Publicités