Sur la physique quantique et l’usage de la philosophie

Dans le forum examiné, il y est question de physique quantique dans un contexte philosophique. À la base, il est bon de discuter d’implications philosophiques de la physique quantique, notamment dans l’interprétation de cette théorie. Mais interpréter la théorie quantique exige de rester dans un cadre rationnel et objectif. Je m’attendais à lire des choses dans un contexte d’épistémologie ou d’interprétations du genre de celles de Schrödinger. Mais le fil de la discussion du forum dérive vers la métaphysique, la spiritualité en Inde, en restant finalement évasif sur la physique quantique. La caractéristique scientifique de la physique quantique n’est même pas développée dans la discussion.

La théorie quantique est en effet mal comprise par un grand nombre d’internautes, c’est un fait. On ne peut évidemment pas tout apprendre sur la physique quantique. Mais au moins en connaître les bases. Ces bases, je les donne avec concision dans ce présent article ci-dessous, en disant à quoi sert la physique quantique. Mais ce n’est pas là le principal problème.

Le problème majeur, c’est la méconnaissance du critère épistémologique de démarcation entre science et non-science.

C’est le printemps actuellement. Une piqûre de rappel est nécessaire.

RAPPEL SUR LA PHYSIQUE QUANTIQUE :

La physique quantique n’est ni une médecine, ni une psychothérapie, ni une spiritualité, ni une religion, ni un mysticisme, ni n’a un quelconque rapport avec des critères subjectifs qui impliquent la conscience ou l’être humain. La théorie quantique est une théorie scientifique de la physique. Elle décrit un monde paradoxal, mais elle ne prétend pas décrire un monde mystique. La physique quantique (également connue sous le nom de mécanique quantique) concerne les technologies (photovoltaïque, lasers…) et la recherche scientifique (chimie, informatique, ordinateurs quantiques, cryptologie…). La physique quantique est l’étude et la description du mouvement des particules à l’échelle subatomique, une théorie scientifique sur la discontinuité de la matière. Pour aller au cœur du sujet entre théorie quantique et philosophie : http://www2.academieroyale.be/academie/documents/2011DocprelimBRICMONT12115.pdf

Autre rappel :

Le mysticisme quantique est une foutaise délibérée qui est une version fortement dénaturée et parodique de la physique quantique par la secte New Age dans le but d’attirer des crédules avec une fausse science comme appât. La (vraie) physique quantique n’a aucun rapport avec la conscience, le thème de la Matrice (cf. le film Matrix), ni la médecine, ni la place de l’Homme dans l’univers et l’Au-Delà, ni avec les extraterrestres, ni avec la magie occidentale ou orientale, ni la métaphysique, ni les religions. Il faut cesser cet amalgame qui mêle abusivement science et mysticisme. L’influence de la secte New Age dans la société est beaucoup plus grave qu’on ne le croit.

La physique quantique n’est pas une métaphysique.

La (vraie) physique quantique est basée sur des réalités technologiques comme applications scientifiques concrètes (laser, exploitation de l’énergie solaire, spectrographie (étude des raies spectrales), effet tunnel, informatique, cryptologie…), et cela se limite à ça. Il coexiste plusieurs interprétations scientifiques de la physique quantique par les scientifiques. Mais les surinterprétations issues des mouvances spirituelles sont complètement farfelues.

Il arrive que le public fasse confusion entre la physique quantique et le mysticisme quantique qui n’a rien à voir avec la théorie scientifique. Il arrive souvent que le public baigne dans des thèmes du New Age sans savoir que c’est du New Age. Un grand vecteur de propagande sur Internet, c’est Youtube, le site de vidéos : on rencontre souvent des vidéos ineptes orientées autour du mysticisme quantique, sans aucun rapport avec les sciences. Des vidéos dont le titre ressemble à «Que sait-on vraiment de la réalité», ou «What the bleep do we know» sont hautement sujets à caution (voir le lien marqué Ramtha plus haut).

Dans certains pays où l’esprit de laïcité laisse à désirer, il existe des dérives même dans les milieux éducatifs (cf. le cas de M. Shallis (voir détails sur https://jpcmanson.wordpress.com/2013/01/28/le-vrai-visage-du-new-age-ou-nouvel-age/) et le cas Hagelin (voir le lien Wikipedia plus haut)). C’est grave.

L’intrusion du mysticisme dans les théories scientifiques est une imposture. Le pire, c’est que beaucoup ne voir pas la différence entre ce qui relève de la science et ce qui relève du mysticisme.

L’imposture du mysticisme quantique est connue dans les pays anglo-saxons. Le problème commence à être évoqué en francophonie. Mais le problème, déjà ancien et autrefois plus discret, a pris racine pendant les années 1970 quand le New Age a émergé.

Je fais appel à la vigilance contre le néocréationnisme et les intrusions spiritualistes en science.

La subjectivité n’a pas sa place dans les sciences. La philosophie, elle, est l’art du raisonnement, c’est un art porté sur la réflexion, pas sur la croyance. La science c’est une sorte de philosophie «appliquée sur le terrain» qui est non seulement basée sur la rationalité, mais aussi sur l’objectivisme matérialiste concret et appliqué, avec la condition du critère de réfutabilité : on doit toujours pouvoir tester une hypothèse à vérifier de façon à pouvoir l’invalider si l’hypothèse est fausse ; on doit pouvoir nécessairement concevoir une expérience scientifique reproductible visant à obtenir un résultat binaire exclusif : l’hypothèse est définitivement fausse OU BIEN l’hypothèse est crédible (et à la fois perfectible et néanmoins faillible) par rapport aux faits.

Armez-vous d’esprit critique.

Mieux vaut expérimenter pour vérifier, plutôt que se branler sur de la métaphysique à jamais invérifiable.

Ci-dessous, échantillons de magazine de pseudo-science à la sauce magique et «quantique» :

À l’approche de ces couvertures de magazine, mon compteur Geiger détecteur de pipeau a hurlé de douleur.

iconlol

Avis intéressant ici : http://www.ciao.fr/Effervesciences__Avis_1300647

La médecine quantique est une arnaque. Les journalistes relaient leurs infos de bonne foi sans faire un tri critique, donc en matière de «vulgarisation» c’est un désastre… La plupart des lecteurs gobent ce qu’ils lisent…

© 2013 John Philip C. Manson

Publicités