Résumé de ce qu’est mon blog

Pour que les choses soient bien claires.

Ce que mon blog n’est pas :

  • Mon blog n’est pas un étalage de culture ni de connaissances. Je récuse le concept pseudo-scientifique de QI.
  • Mon blog ne cherche pas l’auto-promotion ni la publicité, ni la célébrité.
  • Mon blog ne cherche pas à juger, ni dominer, ni à nuire à quiconque.
  • Mon blog ne cherche pas à ériger des vérités ni des savoirs. Bien au contraire.
  • Mon blog ne cherche pas à établir une forme d’autorité sur autrui, ni à décider ce qui est bien ou mal.
  • Mon blog n’est pas pourfendeur des croyances. Les gens croient en ce qu’ils veulent.
  • Ce n’est pas parce que ce blog est profondément logico-mathématique que cela signifie que son auteur est psychorigide jusqu’à la moelle. L’esprit critique est une méthode et un outil intellectuel, ce n’est pas une maladie… Les gens sont libres d’être des sceptiques ou d’être des crédules, ou entre les deux de façon nuancée. Je respecte leur choix.

Ce qu’est mon blog :

  • Un travail de réflexion critique, pour montrer les failles du journalisme et de la vulgarisation scientifique.
  • J’admets que je manque parfois de délicatesse dans ce que j’écris. C’est humain. Mais je fais des efforts.
  • Un rappel des devoirs de la charte déontologique du journalisme.
  • Une attitude basée sur la faillibilité du savoir, avec des exemples à l’appui.
  • Une méthode fondée sur la falsifiabilité (réfutabilité) des connaissances et des hypothèses.
  • La critique s’applique aussi envers moi-même, je suis capable d’auto-critique. L’erreur est humaine, je relis et corrige mes articles quand c’est nécessaire.
  • Les internautes me lisent ou ne me lisent pas, peu importe, ils sont libres.
  • Mon blog a pour axiome l’incertitude du savoir par une remise en question de ce que l’on croit savoir, c’est à l’opposé du dogmatisme et du scientisme.
  • Mon blog dénonce parfois l’amalgame abusif entre science et religion et entre science et pseudo-science. La dérive c’est de mélanger des domaines qui n’ont rien à voir. La récupération idéologique de la science par les croyances est une imposture. Autrement, la coexistence des croyances et de la science, sans amalgame, est possible. Les croyances sont l’affaire de la foi, tandis que la science est laïque. Croire est une liberté fondamentale. Mais le mélange science/religion est une dérive dangereuse qu’il faut dénoncer. Je suis témoin des dangers d’un tel amalgame en ce qui concerne la secte New Age.

© 2013 John Philip C. Manson

Publicités