Le QI, le QE

  • Publié autrefois le 8 février 2010 dans mon premier blog désormais disparu, cet article est restauré ici le 11 février 2013.

 

Qu’est-ce qui est le plus important, le QI (quotient intellectuel) ou le QE (quotient émotionnel) ?

 

Ni l’un ni l’autre. Ce sont des gadgets du marketing, dépourvus de scientificité. Autrefois, le QI a été inventé de façon à dépister des élèves en difficultés (en retard scolaire par rapport aux autres) puis on s’est ensuite servi (abusivement ?) du QI pour imaginer le concept de surdouance, voire de justification du racisme (à travers le préjugé selon lequel les personnes noires auraient quelques points de QI inférieur aux blancs). Ainsi que des préjugés sexistes qui se basent sur des différences apparentes de QI. Clairement, le QI a parfois été instrumentalisé pour étayer des propositions élitistes ou eugénistes. Il y a un danger que le QI et le QE conduisent à des discriminations qui sont dépourvues de scientificité.

La notion de QI est un galvaudage. C’est un mot passe-partout qui signifie tout et rien, comme la folie ou la connerie dans le sens le plus général.

Pour pouvoir étalonner l’intelligence, il faudrait pouvoir la définir exactement.
Notre société adhère aux tests de QI qui ne sont basés que sur des critères réducteurs qui définissent évasivement l’intelligence. Ainsi les « surdoués » sont bien vus, comme si c’était chez eux une vertu, un mérite, une qualité humaine, ou parfois, ceux-ci sont vus comme une curiosité que les enseignants ont quelquefois du mal à gérer. La « science » du QI est un délire collectif.

Pour être scientifique, un domaine doit avoir la possibilité d’être réfutable, et ce domaine doit fournir des données avec une marge d’incertitude. La notion de QI échappe aux critères de la scientificité. On peut suivre exactement le même développement avec le concept de quotient émotionnel.

Bref, tous ces tests ont été largement détournés de leur contexte d’origine (à savoir, les travaux pédagogiques d’Alfred Binet). La psychométrie de Binet visait à estimer l’âge mental d’un enfant par rapport à son âge réel en fonction de son développement. Le QI n’a plus de sens lorsqu’on se réfère à un sujet adulte.

Dans un contexte plus général, il convient de se poser les bonnes questions à propos de la validité du QI :

  • – quelle est la définition exacte de l’intelligence ? À définition exacte, mesure précise.
  • – le QI mesure t-il l’intelligence ? Il faut un lien de causalité entre les points de QI et l’intelligence réelle.
  • – un test de QI peut-il être réfuté ? Si un test de QI donne un faux résultat, peut-on savoir s’il est faux ?

Ce qui m’épate avec le QI, c’est que certains auteurs prétendent avoir mesuré le QI d’intellectuels célèbres comme Einstein, Edison, Blaise Pascal, Descartes, mais il y a une faille : comment peut-on mesurer le QI de personnes décédées depuis longtemps sans que ceux-ci aient pu passer des tests ?

Le QI et le QE sont des mythes, en particulier les tests provenant des magazines qui sont à distinguer des tests provenant de psychologues spécialisés.

Je ne crois pas à la surdouance, parce que je ne crois pas au concept d’intelligence. De plus, la surdouance est souvent présentée de façon caricaturale. On réussit des choses seulement parce qu’on a envie de les explorer à fond par jeu, c’est tout.

 

Addendum du 25 mars 2011 :

Environ 13 mois après que j’eusse écrit cet article, la mystification continue encore sur le web : http://www.zigonet.com/intelligence/a-11-ans-elle-possede-un-qi-superieur-a-einstein_art20916.html
Le QI est une invention marketing qui a récupéré et dénaturé le concept de QI de Binet. Le QI d’Einstein n’a jamais été mesuré, c’est une rumeur infondée. Quant au QI de Descartes, franchement c’est grotesque : il a vécu plus de 2 siècles avant l’invention du QI par Binet, ainsi Descartes, ni Newton, ni Darwin, n’ont pu passer de tests de QI, et post-mortem l’évaluation d’un QI de gens décédés depuis longtemps est impossible (et dépourvue totalement de scientificité) par le spiritisme, la graphologie, ou le voyage en remontant le temps… Qu’est-ce que l’intelligence ? L’esprit critique ? Être instruit ? Ou seulement une forte motivation ?

Faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Plus on mesure l’intelligence, moins il y en a…

Le QI est-il réfutable scientifiquement ? Pour commencer, j’exige le nom de ceux qui ont fait passer les tests de QI à Descartes, Darwin, Newton, Goethe et Einstein, et je veux savoir en quelle année eut lieu l’examen… Si c’est un coup de pub d’écrivain ou de journaliste, ce n’est pas très scientifique, et ce n’est pas fair play. Vendre du rêve (ou parfois de la peur) ce n’est plus de l’info…

Il ne faut pas confondre sensationnalisme journalistique et rigueur scientifique.

 

© 2010-2011-2012-2013 John Philip C. Manson

 

Advertisements