Un surdoué de 12 ans remet en cause la théorie de la relativité d’Einstein ?

  • L’article publié ici le 28 janvier 2013 est le duplicata de l’article du 6 avril 2011 publié autrefois dans mon premier blog aujourd’hui disparu.
  • La réédition du texte a entraîné quelques petites modifications, surtout sur les liens web (afin de corriger des liens morts), et sur une réactualisation.

Concernant la théorie de la relativité, je viens de découvrir cette vidéo sur maxisciences.com :
http://www.maxisciences.com/surdou%e9/il-defie-einstein-a-12-ans_art13733.html

Avec pour titre d’article : 06/04/2011 : Un surdoué de 12 ans remet en cause la théorie de la relativité d’Einstein.

Info ou intox ? Dans la vidéo, ça parle de dérivation et d’intégration, ce sont les bases de l’analyse en maths, mais cela ne parle pas de la théorie de la relativité. Je pense que c’est un coup de pub. J’en ai parlé à un ami qui a conclu comme moi que le jeune fait seulement un cours de maths sur les intégrales mais il ne cherche pas à démontrer sa théorie sur la relativité…

Pour faire une théorie scientifique, il faut des faits qui étayent une théorie fondée sur des hypothèses réfutables, peu importe l’âge ou l’origine du chercheur. Un cours classique de maths de Terminale sur les dérivées et les intégrales ne font pas une théorie cosmologique de niveau doctorat…

La précocité n’est pas synonyme de crédibilité ni de réfutabilité.

Addendum du 29 septembre 2011 :

J’ai pris la peine d’évaluer le contenu de l’affaire. Le gamin prétendrait réfuter la théorie d’Einstein et arguerait que l’univers serait plus vieux qu’il ne l’est.

Cependant, les affirmations du jeune sont contredites (et réfutées) par les mesures observationnelles avec WMAP qui ont montré en 2003 que l’âge de l’univers est de 13,7 milliards d’années avec une marge d’erreur de 1% (c’est-à-dire plus ou moins 130 millions d’années sur une valeur moyenne de 13, 7 milliards d’années).

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/decouv/xcroire/rayFoss/niv1_1.htm

Pour remettre en cause le Big Bang (ainsi que n’importe quelle autre théorie), il faut des contre-exemples solides sur la base d’observations.

Seuls ceux qui ne lisent pas les équations ni ne les comprennent croient à ce buzz. Le gamin sait a priori résoudre des intégrales (niveau Terminale), c’est tout ce qu’on voit dans les vidéos sur son sujet, mais rien de convaincant sur la théorie de la relativité, rien. Faire un cours de maths de niveau Terminale, ce n’est pas équivalent à l’éventualité d’établir (avec un niveau Doctorat) une preuve de réfutation de la théorie d’Einstein.

Concernant le concept de QI :

Pour finir, si E = mc² était faux, ça aurait voulu dire l’énergie nucléaire (et même aussi l’énergie chimique) serait un mythe, or pourtant ça marche. C’est la réfutation de E = mc² qui est fausse, parce que l’équation est valide empiriquement et vérifiée à de très nombreuses reprises grâce à des expériences. D’autre part, les GPS fonctionnent sur des calculs basés sur la théorie de la relativité : ça marche, c’est fondé sur des lois scientifiques vérifiées qui fonctionnent, ainsi toute réfutation d’un truc qui marche est hautement périlleux et ridicule. Il reste tout-à-fait possible d’améliorer la théorie de la relativité sur la base de nouveaux FAITS, mais affirmer péremptoirement sans preuves que la relativité n’est plus valide c’est se foutre prétentieusement du monde. Cette médiatisation ne méritait pas tant d’échos.

Enfin, la physique ne se fait pas par des démonstrations de maths, mais surtout par des observations quantitatives à travers des faits.

Les coups de pub journalistiques c’est stupide, c’est fait pour vendre du rêve. En matière de sciences, les journalistes répandent des âneries.

Le buzz fait impliquer l’université de Princeton. Seuls les médias parlent du gamin. Mais je ne trouve nulle trace de ses équations à Princeton. Est-ce qu’au moins Princeton confirme que le gamin a validé les papiers du gamin ? En général, les journalistes citent leurs sources, mais je ne trouve pas de liens web qui concernent directement Princeton.

Comme c’est un buzz relativement récent, je sais comment remonter la chronologie médiatique grâce à Google Trends, je peux retrouver la première source qui a déclenché le buzz. Je viens de découvrir que le buzz est apparu début mars 2011, et il a atteint son paroxysme pendant tout le mois de mars, pour dégringoler durant le mois d’avril. Ce repère chronologique est suffisant afin d’identifier le premier article des médias ayant paru sur ce buzz.

Ce buzz est apparu en Suisse francophone le 1er avril 2011. Le premier avril, comme par hasard…
La source d’origine n’est pas Princeton, mais Youtube, entre le 16 et le 28 mars 2011. Ensuite, le premier journal à avoir relayé le « scoop » est l’Indianapolis Star. Sacrée référence scientifique, tsss…

Ce lien http://www.tdg.ch/qi-170-genie-12-ans-contredit-einstein-2011-04-01 raconte qu’il va à l’université de l’Indiana pour le poste de chercheur, je vais vérifier cette affirmation. Il est fort possible que le jeune soit doué pour les maths, mais il est certain et trivial qu’il se trompe sur la théorie d’Einstein, ou alors les journalistes ont complètement déformé ses propos.

Chaque fois que j’ai vu Jacob écrire au tableau, c’est pour y écrire des maths mais pas dans un contexte qui parle de la physique. Sur la photo de la page http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/1244685/2011/04/01/A-12-ans-il-est-sur-le-point-de-remettre-en-cause-la-theorie-de-la-relativite-video.dhtml  il montre une somme infinie d’une fonction trigonométrique, plus précisément la somme (de n = 1 jusqu’à l’infini) de sin(2n) / (1 + cos⁴ n) où il doit démontrer que la série est convergente (exercice de niveau Terminale). C’est une branche des maths, nommée analyse. Mais ce n’est pas de la physique. Il ne s’agit pas de la théorie de la relativité ni de sa réfutation. Dans la vidéo sur le calcul de la somme continue de sin(2n) / (1 + cos⁴ n), je ferai remarquer que la caméra n’a pas filmé la dernière étape de son calcul et on ne peut rien conclure de concret sur la validité de ce qu’il a écrit. A t-il réussi à démontrer l’énoncé de l’exercice ?

Ce qui est à souligner, en dehors de ces exercices de maths de Terminale, c’est qu’on ne connaît pas du tout le contenu des travaux de Jacob dont la prétention est la réfutation d’Einstein…

Pour en revenir sur la démonstration que la somme de (sin (2x)) / (1 + cos⁴ x) est convergente, je pense que si Jacob a effectivement démontré qu’elle est convergente, cela entraînerait un problème. Faute d’avoir moi-même établi une démonstration, j’ai néanmoins écrit un programme codé en Perl qui a réalisé directement cette somme (j’ai fait une somme de x = 1 jusqu’à x = 1 000 000).

#!/usr/bin/perl
my $sum = 0, $x;
for ($x = 1; $x <= 1000000; $x++)
{
$sum = $sum + ((sin(2 * $x))/(1 + (cos($x) * cos($x) * cos($x) * cos($x))));
print « $sum \n »;
}

Voici chaque somme des derniers calculs à l’approche de la valeur x = 1 000 000 (la dernière somme dans cette liste correspond à la valeur x = 1 000 000) :

0.7487134285953
0.368088426773624
-0.0217827183339275
0.640404571620369
0.532741260613516
-0.0140881752631024
0.495390130356315
0.669795244875373
-0.0258862714119807
0.327090860308374
0.76851479748572
-0.040481193007848
0.162017953648062
0.826093166119665
-0.0235895998286788
0.0348387840368063
0.842793254669859
0.0530567747310005
-0.0303642243683368
0.818959757876877
0.1892498642381
-0.039142356332822
0.754138097025153
0.357338274583077
-0.0228141173591194
0.64832919573767
0.523084757441272
-0.0139669108855462
0.505339497865198
0.662290905793559
-0.0247689382062771
0.337858008182278
0.763543760851757
-0.040106799663529
0.171583974532018
0.823698816004001
-0.0262163677338809
0.0410981383439174
0.842936233586036
0.0463481004782115
-0.0281670811783803
0.821643551381922
0.179432336384591
-0.0397187268346905
0.759401444166029
0.346574984006404
-0.0238821024468076
On voit que les nombres de chaque somme forment une liste en fluctuation perpétuelle, une oscillation quasi-aléatoire entre des réels négatifs et des réels positifs. Je ne constate a priori aucune convergence notable. A priori, si l’on fait une démonstration rigoureuse, je pense qu’on devrait s’attendre à la démonstration du contraire de ce que l’énoncé affirme. A priori, il n’y aurait pas convergence. Je reviendrai donner des détails supplémentaires ultérieurement.

  • Note du 28/01/2013 :  Je devais compléter cet article en 2011, cela va être l’occasion d’y ajouter des infos supplémentaires peu après cette réédition. La conclusion provisoire pour la résolution de la somme (de n = 1 jusqu’à l’infini) de sin(2n) / (1 + cos⁴ n) est que cette somme infinie est de forme indéterminée, mais on remarque qu’elle ne converge pas. 

MSP9561a51gif0afh16bi400002ic7d467c93d5hg7

© 2011-2012-2013 John Philip C. Manson

Publicités