Chimie : vérification sur le recyclage de plastique et l’économie en CO2

 

  • Encart vu dans le magazine SVJ de juin 2008 à la toute dernière page :

Plastique-CO2

 

 

Peut-on généraliser cette affirmation ? Non. 12 emballages de plastique pour 1 kg de CO2, c’est une donnée quantitative qui dépend de deux paramètres : la masse d’un emballage, et la composition chimique du plastique.

Ayant déballé ce midi une tarte au citron, j’ai pesé l’emballage de polyéthylène : sa masse est de 27 grammes (d’après mon pèse-lettre).

Donc, si j’avais eu 12 emballages identiques en polyéthylène, ça aurait pesé 324 g.

Dans la réaction chimique de combustion de l’éthylène dans le dioxygène, 28 g de polyéthylène se consume avec 128 g de dioxygène pour produire 88 g de CO2 et 72 g d’eau. Ainsi, par calcul de proportionnalité, les 12 emballages en polyéthylène brûlent dans  1481,14 g de dioxygène pour produire 1018,29 g de CO2 et 833,14 g d’eau.

Ainsi, dans le cas du polyéthylène et de mon emballage, je trouve un résultat conforme à l’encart sur le recyclage du plastique. Ce résultat n’est vrai qu’avec du polyéthylène ayant une masse unitaire d’environ 27 g.

 

Ce qui fait cependant contraste avec mes articles précédents sur le même magazine d’où provient l’encart, j’avais relevé quelques incomplétudes ou incohérences dans ce magazine.

 

 

© 2013 John Philip C. Manson

Publicités