Centenaire de la naissance d’Alan Turing

Hommage en mémoire d’Alan Turing

Le mathématicien britannique Alan MathisonTuring aurait eu 100 ans ce samedi 23 juin 2012. Il est le fondateur de la science informatique et a notamment contribué par ses travaux à la victoire des Alliés lors de la Seconde Guerre Mondiale quand il a dirigé les recherches sur les codes secrets générés par la machine Enigma utilisée par les nazis.

Après la guerre, il travaille sur un des tout premiers ordinateurs, puis contribue de manière provocatrice au débat déjà houleux à cette période sur la capacité des machines à penser en établissant le test de Turing. Vers la fin de sa vie, il s’intéresse à des modèles de morphogenèse du vivant conduisant aux « structures de Turing ».

Il est à l’origine de la formalisation de l’algorithmique et de la calculabilité.

Turing n’était pas un élève brillant et ses professeurs le décrivaient comme inattentif et brouillon.

Bien que Turing ait été un scientifique brillant et qui a rendu d’immenses services à son pays et aux nations alliées, il a cependant été persécuté et discriminé à cause de son homosexualité qu’il assumait. Il a été victime d’une loi obscurantiste inique (au Royaume-Uni, à l’époque) qui a brisé sa carrière. Pour éviter la prison, il choisit la castration chimique par prise d’œstrogènes, mais il a très mal vécu cette situation dégradante. Il se suicide par empoisonnement en mangeant une pomme imbibée de cyanure le 7 juin 1954. Il est retrouvé mort le lendemain, l’écume aux lèvres. Ce geste désespéré lui aurait été inspiré par le film «Blanche Neige et les 7 Nains», dans lequel une scène montre la méchante sorcière qui trempe une pomme dans le bouillon empoisonné. L’enquête qui s’ensuivit conclut au suicide, même si la mère de Turing tenta d’écarter cette thèse.

Après cette fin tragique vint la reconnaissance posthume.

  • Depuis 1966, le prix Turing (Turing Award en anglais) est annuellement décerné par l’Association for Computing Machinery à des personnes ayant apporté une contribution scientifique significative à la science de l’informatique. Cette récompense est souvent considérée comme l’équivalent du prix Nobel de l’informatique.
  • En 2009, une courte pétition (« Nous soussignés demandons au premier ministre de s’excuser pour les poursuites engagées contre Alan Turing qui ont abouti à sa mort prématurée»), dressée à l’initiative de l’informaticien John Graham-Cumming a été envoyée à Gordon Brown. En septembre 2009, le Premier ministre britannique a présenté des regrets au nom du gouvernement britannique pour le traitement qui a été infligé à Turing.
  • 24/12/2013 : Alan Turing enfin réhabilité http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/le-pere-de-l-informatique-alan-turing-rehabilite-au-royaume-uni_1309739.html#xtor=AL-447

© 2012 John Philip C. Manson

Advertisements