Deux articles de l’AFIS

Dans le second article de l’AFIS, je cite quelques phrases qui ont leur importance :

  • On s’éloigne en tout cas de l’humanisme des Lumières, qui vise l’autonomie de la pensée justement, qui compte sur l’émancipation par le savoir et la rationalité et qui croit dans le principe de l’égalité des chances pour tous.  
  • « Ne rien affirmer sans preuves, chercher à distinguer le vrai du faux et la vraie cause de l’apparence, sont des conduites à toute personne pour vivre sa vie. L’une des contributions les plus significatives de l’apprentissage des sciences pour l’individu est l’esprit critique, inhérent à la science ».
  • « Priver les jeunes d’outils de pensée rigoureux, c’est laisser s’effondrer un rempart contre les charlatans ».