De l’art de ne plus se chauffer décemment en hiver…

En relisant le journal S&V de septembre 2011 (j’avais publié un article sur la page 123 le 22/09/11) [voir plutôt ici : https://jpcmanson.wordpress.com/2011/12/05/megaoctets-et-co2/], je remarque aussi une étrangeté dans ce même magazine à la page 122, par les mêmes auteurs…

grenelle

Dès 2012, tout nouveau bâtiment devra se conformer à moins de 50 kWh/m²/an.

L’électricité, on la paye, on s’en sert par besoin, pas pour la gaspiller : on se douche de façon convenable à l’eau tiède, on se chauffe décemment l’hiver, on mange de la nourriture cuite, etc… Mais en examinant ce seuil de 50 kWh par mètre carré par année, mon calcul indique que cette nouvelle norme équivaut à réduire la consommation énergétique de deux tiers, soit moins 66% ! On ne peut plus se chauffer humainement pendant l’hiver ?

Calcul :

  • S = surface de votre habitat en mètres carrés.
  • C = consommation électrique moyenne annuelle actuelle en kWh (autour de 12000 kWh en moyenne dans un pavillon standard sans étage).
  • N = 50 S = consommation électrique annuelle en kWh (au maximum) imposée par la nouvelle norme.
  • P = valeur entre 0 et 100 (en %) de la baisse subie par rapport à la consommation habituelle. Si P > 0 c’est une baisse, si P < 0 c’est le contraire.
  • Formule pour le calcul : P = 100(50 S/C – 1)

Pour moi, c’est P = 66% (de baisse).  Avouons que c’est abusé… C’est du grand n’importe quoi.

  • Je ne clique pas sur leur lien url, puisque selon eux, un email de 1 Mo émet 19 g de CO2, ce qui équivaut à dire que 25 octets de texte correspond à une calorie, et une page index de site ça mobiliserait (selon la base de leur étude) environ 40 à 100 calories, j’veux pas polluer la planète, moi, n’est-ce pas ? (ironie)

© 2011 John Philip C. Manson

Publicités